Triste fin pour un Granbyen

Le corps d'un Granbyen de 80 ans a... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le corps d'un Granbyen de 80 ans a été repêché dans la rivière Yamaska Nord, près du pont Patrick-Hackett, samedi matin.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Un triste événement est venu ponctuer la dernière journée de 2016, samedi matin au centre-ville de Granby. Appelés vers 10 h 30, les policiers locaux ont retrouvé un corps dans la rivière Yamaska Nord, à la hauteur du pont Patrick-Hackett.

On a plus tard appris qu'il s'agit de la dépouille d'un Granbyen âgé de 80 ans. « Pour l'instant, l'hypothèse qui domine est celle du geste volontaire », a indiqué lundi matin Guy Rousseau, porte-parole au Service de police de Granby.

Une autopsie sera effectuée au cours des prochains jours.

C'est un passant qui a fait la macabre découverte, avant d'alerter les autorités. Les pompiers et les ambulanciers ont été dépêchés sur les lieux, tout comme l'Unité de sauvetage Haute-Yamaska.

Un mandat difficile

« On a été informés que l'homme était décédé, et que les pompiers avaient de la difficulté à sortir le corps, explique le président de l'organisme à but non lucratif, Daniel Caron. (...) C'est pas un mandat qui est normal pour nous, mais on est capables de le faire. »

Une douzaine de membres de l'unité ont mis la main à la pâte. Deux d'entre eux sont descendus près des eaux glacées. « Ce sont des situations qui sont difficiles. Les gars devaient garder les deux pieds stables en tout temps. Il y a du courant à ce temps-ci de l'année. Le risque est là. »

Bien que le sort de l'homme laissât peu de place au doute, on a tout de même procédé à son transport vers l'hôpital. « Ça fait partie de la procédure normale », mentionne l'agent Guy Rousseau. 

L'intervention tirait à sa fin lors du passage de La Voix de l'Est sur les lieux, peu avant midi. 

On a alors pu constater qu'une portion du sentier longeant la rivière Yamaska avait été fermée. L'incident n'a toutefois pas occasionné d'impact majeur sur la circulation automobile dans ce secteur normalement fort achalandé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer