Stations de ski: la pluie ne gâche pas les vacances

Les skieurs n'étaient pas nombreux mardi sur les... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les skieurs n'étaient pas nombreux mardi sur les pistes bromontoises, mais le président de Bromont, montagne d'expériences, Charles Désourdy, a confiance que les clients seront de retour sous peu.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Bromont) Les skieurs et planchistes étaient conviés sur les pistes mardi malgré le verglas de la veille. Mises à part l'annulation de la Nuit blanche à Bromont et la fermeture hâtive de la station lundi soir, la pluie n'a pas eu de fâcheuses conséquences pour les stations de ski de la région.

En effet, 54 pistes sur 60 étaient ouvertes mardi matin à Mont Sutton, tandis que Bromont, montagne d'expériences en avait autant d'ouvertes de jour sur une possibilité de 111. 

« Il y a beaucoup de pluie qui est tombée, mais il y a encore un bon fond de neige sur la montagne, note Chloé Chagnon, coordonnatrice aux communications de Mont Sutton, en entrevue mardi matin. La température est en train de chuter, ça permet d'avoir du bon ski (quand même). S'il y a de la neige cette nuit comme prévu, les conditions devraient devenir plus belles. »

La fabrication de neige a nécessairement amoindri les désagréments dans les deux stations. Les pistes de neige naturelle à Bromont sont fermées, mais la neige fabriquée permet tout de même d'avoir de 60 à 80 cm de neige sur la montagne.

« C'est juste le moral qui est affecté », confie le président de Bromont, montagne d'expériences Charles Désourdy. 

Impact du verglas

Les routes dangereuses ont néanmoins amené l'administration de Bromont à fermer ses pistes et ses remontes-pentes en soirée lundi et à annuler la Nuit blanche du 26 décembre. Celle-ci ne sera d'ailleurs pas reportée, informe M. Désourdy.

Quant à Sutton, du personnel supplémentaire a été affecté à la supervision des remontées mécaniques. Chloé Chagnon explique que, lors d'un épisode de verglas, Mont Sutton fait fonctionner les remontées toute la nuit pour s'assurer que rien ne brise. 

Les skieurs n'étaient pas nombreux mardi sur les pistes bromontoises, mais M. Désourdy a confiance que les clients seront de retour sous peu.

« Le sourire va revenir, assure M. Désourdy. C'était un début de saison où tout le monde avait le sourire. Entre Noël et le jour de l'An, il y a toujours une journée de dégel. »

Si les conditions de ski ressemblaient à celles du printemps mardi, elles devraient revenir à la normale dans les prochains jours alors qu'une période plus froide s'annonce, ce qui permettra de poursuivre la couverture du domaine skiable avec de la neige fabriquée.

« On ouvre environ 7 km de pistes à toutes les 48 h quand il fait froid », ajoute M. Désourdy précisant que d'ici une dizaine de jours, les 111 pistes de la station devraient être ouvertes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer