MRC Brome-Missisquoi: Arthur Fauteux réélu préfet

Le conseil des maires de la MRC Brome-Missisquoi... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le conseil des maires de la MRC Brome-Missisquoi comptera sur Arthur Fauteux en 2017 pour le présider.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Arthur Fauteux assumera la fonction de préfet de la MRC Brome-Missisquoi pour une 17e année consécutive. Ses collègues maires l'ont unanimement reconduit mardi dans ses fonctions.

Préfet depuis 2000, M. Fauteux s'est dit honoré de la confiance de ses pairs et de pouvoir poursuivre son travail. « J'aime ce travail. Et de pouvoir le faire avec des gens aussi investis, qui ont autant à coeur notre MRC, c'est une grande fierté pour moi », a-t-il affirmé en entrevue alors que les maires se préparaient à choisir la composition des différents comités de la MRC.

Son élection s'est déroulée à la vitesse de l'éclair. Le maire de Saint-Ignace-de-Stanbridge, Albert Santerre, un grand allié du préfet, a proposé le nom de M. Fauteux­. Aucune autre candidature n'a été soumise. « C'est bon, c'est réglé », a aussitôt lancé le maire de Saint-Armand, Réal Pelletier. « J'accepte parce que c'est vous », a répondu avec autant d'humour M. Fauteux alors que le directeur général de la MRC, Robert Desmarais­, en tant que président d'élection, lui a demandé s'il acceptait le poste.

Sa réélection comme préfet survient au moment où l'homme de 69 ans éprouve de nouveaux problèmes de santé. M. Fauteux a recommencé à suivre au début du mois de décembre des traitements de chimiothérapie pour un lymphome.

M. Fauteux a été diagnostiqué en 2012 pour cette forme de cancer. Il a subi des traitements de chimiothérapie. La maladie est réapparue en décembre 2015 et encore tout récemment. Chaque fois, de grandes fatigues ont miné son énergie, signe que sa santé était affectée.

Le préfet réfléchit encore à savoir s'il sera à nouveau candidat à la mairie de Cowansville aux élections municipales de novembre. Il est maire depuis 1998.

M. Fauteux affichait mardi soir une belle forme. Il était encore sous l'effet de ses traitements cherchant à protéger son système immunitaire. C'est pourquoi il serrait les mains des collègues en présentant son poignet, pour réduire les risques de contracter des microbes.

Contraint à ralentir considérablement ses activités depuis deux semaines, M. Fauteux était de retour au travail mardi. En entrevue en fin de matinée, il s'apprêtait à prendre la route vers Brossard pour prendre part à une rencontre avec des élus municipaux. « Je me sens mieux », assure-t-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer