Budget de Farnham: du répit pour les commerçants

L'administration municipale de Farnham baissera encore en 2017... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'administration municipale de Farnham baissera encore en 2017 son taux de taxation commercial. Depuis 2009, 37 ¢ ont été retranchés. Le taux s'établira dans la nouvelle année à 2,05 $ par 100 $ d'évaluation.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Les commerçants de Farnham verront leur compte de taxes foncières baisser à nouveau en 2017. La Ville se rapproche de son objectif d'offrir un taux de taxation similaire à ceux en vigueur à Bromont et à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Les propriétaires d'édifices commerciaux paieront dans la nouvelle année un taux de 2,05 $ par 100 $ d'évaluation, en baisse de 3 ¢. «C'est la volonté du conseil depuis quelques années de diminuer son taux commercial pour permettre à nos commerçants d'être plus compétitifs. Le conseil a commencé à le baisser en 2015. Il le baissera encore pour 2017», explique François Giasson, directeur général de la Ville.

Depuis 2009, la Ville aura retranché 37 ¢ de son taux de taxation commercial. Notons que celui de Bromont se situe à 1,87 $ tandis que celui de Saint-Jean-sur-Richelieu- est de 1,84 $.

Dans son budget adopté lundi soir, le conseil de Farnham impose une série de hausses aux autres catégories d'immeubles, à l'exception des bâtiments industriels. Ainsi, les propriétaires de maisons subiront une légère hausse. Ils verront leur taux de taxation passer de 88,1 ¢ par 100 $ d'évaluation à 89,1 ¢.

Les propriétaires de terres agricoles paieront également plus cher. Leur taux de taxation sera majoré de 1 ¢, atteignant 86 ¢ par 100 $ d'évaluation.

La plus forte hausse concerne les terrains vacants desservis par les services municipaux (aqueduc et égout). Le taux explose de 30 ¢, à 1,15 $ par 100 $ d'évaluation. Les membres du conseil espèrent encourager les propriétaires de ces terrains à les développer ou les vendre pour qu'ils le soient, a soutenu M. Giasson en présentant en matinée le budget aux médias.

Les revenus générés par ces augmentations de taux représenteront 106 000 $. Ils permettront à la Ville notamment de payer la majoration des coûts de la Sûreté du Québec (hausse de 44 635 $) et des quotes-parts de la MRC (hausse de 23 349 $).

Taxes de services

Concernant les taxes de services, un montant de 4 $ sera ajouté par logement. Les 20 municipalités de la MRC qui n'offrent pas encore le service de collecte des matières organiques chargeront cette taxe spéciale à leurs citoyens. L'argent sera versé à la MRC de Brome-Missisquoi- pour une campagne d'information préparant le lancement- de ce nouveau service.

En clair, la taxe pour les matières résiduelles sera de 79 $. La taxe pour la collecte sélective (recyclage) restera à 15 $ par logement et celle pour l'écocentre à 35 $.

La taxe d'aqueduc demeurera à 165 $ par logement.

En 2017, la Ville prévoit dépenser 11 696 400 $, une hausse de 4,67 % (521 500 $) par rapport à 2016. La principale augmentation est justifiée par un montant de 200 000 $ que versera l'administration municipale afin d'acquitter la moitié des 400 000 $ promis pour la construction du gymnase de l'école Saint-Romuald. L'autre moitié sera versée en 2018. Ces montants ont été placés par le conseil dans une réserve spéciale en 2012.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer