Un trafiquant écope de 15 mois

Pierre Gauthier, anciennement de Saint-Théodore-d'Acton, a pris le... (La Voix de l'Est)

Agrandir

Pierre Gauthier, anciennement de Saint-Théodore-d'Acton, a pris le chemin des cellules, vendredi.

La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Saint-Hyacinthe) « Il faut dénoncer ce genre d'activité, le trafic de drogue. Ça cause des séquelles importantes au tissu social. »

Avec ces mots, la juge Ann-Mary Beauchemin, de la Cour du Québec­, a accepté la suggestion des avocats de condamner Pierre Gauthier, anciennement de Saint-Théodore-d'Acton, à 15 mois de prison.

L'homme de 54 ans avait été arrêté dans la foulée de l'opération Incision. Celle-ci avait mis au jour, en 2011, un important réseau de trafic de cocaïne, de métamphétamines, de haschich et de cannabis dans la région d'Acton Vale.

Tête dirigeante alléguée de ce réseau, Patrice Tétreault a été acquitté plus tôt cette année de la plupart des accusations déposées contre lui, la Couronne ayant déclaré qu'elle ne déposait pas de preuve. Seule une amende de 100 $ pour possession de cannabis et entreposage négligent­ d'arme à feu a été retenue.

Son ancien voisin, M. Gauthier, n'a pas eu cette chance. Des quantités appréciables de drogue de toutes sortes ayant été saisies à son domicile du rang 7, dont 3760 grammes de cannabis, il a plaidé coupable en juillet à l'essentiel des charges déposées­ contre lui.

La juge Beauchemin a ajouté qu'elle n'avait « pas nécessairement la preuve » que l'accusé faisait partie d'un groupe criminel organisé, bien que cela ait été évoqué par les policiers­. Il aurait agi par appât du gain.

Problèmes cardiaques

Pour la défense, Me Roger Paquin a souligné que son client, qui a déménagé à Asbestos, avait bien collaboré avec les policiers, notamment en signant une déclaration de culpabilité. Le rapport avant sentence indique toutefois qu'il banalise les infractions commises.

Me Paquin a aussi demandé que son client purge sa peine à Sherbrooke­ compte tenu de ses problèmes cardiaques. La proximité de cet établissement avec le Centre de santé universitaire de cette municipalité­ lui sera d'un grand soutien.

La juge Beauchemin l'a recommandé, tout en précisant qu'elle n'avait pas d'autorité sur les décisions­ du système carcéral.

Il est interdit au quinquagénaire de communiquer avec M. Tétreault, sa conjointe ou quiconque s'adonne au trafic de drogue. Il lui est aussi interdit de posséder une arme à feu pendant 10 ans. Deux ans de probation devront être respectés à sa sortie de prison.

Pour la Couronne, Me Christine Robidoux a requis qu'un échantillon de son ADN soit prélevé pour archivage. Les drogues saisies chez lui seront détruites et l'argent comptant remis au Procureur général du Québec. Un lot de manteaux retrouvés chez lui et présumés volés seront quant à eux offerts à Centraide Richelieu-Yamaska.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer