Travaux sans permis rue des Écoliers: Granby dénonce la situation

Plusieurs maisons de la rue des Écoliers ont... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Plusieurs maisons de la rue des Écoliers ont fait l'objet de travaux sans que les autorisations nécessaires aient été accordées.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Situation peu commune à la table du conseil municipal de Granby : les élus ont accepté de régulariser la situation de plusieurs maisons de la rue des Écoliers qui ont fait l'objet de certains travaux sans que les autorisations nécessaires aient été accordées. Les entrepreneurs qui ont construit ces résidences pourraient toutefois être passibles d'une amende.

« Il ne faudra pas se surprendre au niveau des développeurs. Il y aura quelqu'un qui ira cogner à leur porte pour leur rappeler l'ordre. (...) On va laisser les services juridiques faire ses choses. Mais il y aura une action portée par la Ville. Ça ne passera pas comme ça », a commenté le maire Pascal Bonin, lors de la récente séance du conseil. 

Les élus ont dû se prononcer sur une série de demandes effectuées par les représentants de Construction Éric Laflamme et Constructions Clément Robert afin de régulariser des travaux faits à certaines adresses dans le développement des terres Miner, entre autres pour fermer le dessous des balcons, ajouter un toit sur le balcon arrière ou une fenêtre, aménager des murets de pierres ou modifier le revêtement latéral. 

Le hic : c'est que ces travaux ont été effectués sans obtenir l'autorisation préalable de la Ville, alors que la construction de ces résidences est soumise à un Plan d'intégration et d'implantation architecturale (PIIA). 

Divisés

Le sujet a divisé les élus, mais tous semblent s'entendre sur le fait que les règles doivent être respectées. 

Contrairement à Michel Mailhot­, Éric Duchesneau, Stéphane Giard, Julie Bourdon, Joël Desmarais et Robert Riel, les conseillers Robert Vincent, Jean-Luc Nappert­, Jocelyn Dupuis et Denyse Tremblay­ se sont opposés à ce que les demandes de régularisation effectuées pour les adresses sises entre le 213 et le 231, rue des Écoliers soient accordées.

« Il y a 17 cas de choses différentes construites sans permis, dont six modifications aux permis de construction faites sans passer devant le CCU (comité consultatif d'urbanisme), alors que le CCU est là pour ça. Il y a des gens bénévoles qui travaillent pour la Ville au CCU. Et nous arrivons avec des promoteurs qui décident tout à coup qu'ils font ce qu'ils veulent sans demander la permission. Je suis en désaccord total avec ça et il faudrait trouver une solution », a déclaré Jocelyn Dupuis. 

Son homologue, Michel Mailhot, tient un discours semblable, mais il ne s'est pas opposé aux demandes des constructeurs afin « de ne pas pénaliser les citoyens qui ont acquis ces maisons-là ». 

Lui-même membre du CCU, M. Mailhot rappelle que le comité a pour mandat de se pencher sur ce type de dossier. « Si les contracteurs changent la donne sans préavis et sans permis, on fait travailler tout ce monde-là pour rien et on n'a plus de raison d'être. On doit trouver une façon de pénaliser les gens qui ne suivent pas les règles », croit-il. 

Ajustements

Le représentant des ventes pour Construction Éric Laflamme, Sébastien Corbeil, a cependant fait valoir vendredi qu'il s'agit « d'ajustements réalisés en cours de chantier pour améliorer les propriétés ».

« Il n'y a rien de ce qui a été fait qui réduisait la qualité de l'apparence ou de la construction des propriétés. Au contraire, c'était dans le but d'améliorer », dit-il. 

M. Corbeil affirme aussi que ces résidences étaient les premières construites dans le développement des terres Miner selon un PIIA. « C'était nouveau autant pour nous que pour la Ville. Et il y a des ajustements à faire des deux côtés », fait-il valoir. 

Selon lui, la situation sera corrigée pour les futures propriétés qui seront construites.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer