Le maire Fauteux combat encore un cancer

Des tests sanguins ont révélé un taux anormalement... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Des tests sanguins ont révélé un taux anormalement bas de globules blancs chez le maire de Cowansville, Arthur Fauteux.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Arthur Fauteux passera toute la semaine à l'hôpital-Brome-Missisquoi-Perkins. Pour une troisième fois, le maire de Cowansville doit suivre des traitements de chimiothérapie pour combattre un cancer.

Des tests sanguins ont révélé un taux anormalement bas de globules blancs. Un signe que le lymphome qui harcèle son corps depuis 2012 l'habite toujours. « Les globules blancs, c'est la pierre angulaire de notre système immunitaire. Il faut qu'ils se balancent bien dans ton corps pour que tu sois en santé. Les miens, il n'y en a pas assez », illustre-t-il.

M. Fauteux dit avoir noté récemment une baisse d'énergie. « Je me sentais bien, en forme, mais j'étais essoufflé par moments. Quand mon médecin a vu les résultats, elle a préféré ne prendre aucune chance. La dernière fois, je me suis retrouvé à l'hôpital », se rappelle M. Fauteux au sujet de son séjour durant la période des Fêtes.

Depuis lundi, tous les matins, M. Fauteux se rend à l'hôpital pour ses traitements. Ils sont « plus costauds » que la dernière fois. « La chimiothérapie, c'est un acte de foi. Il faut y croire pour se donner une chance », dit-il. Il quitte l'établissement de la rue Principale en milieu d'après-midi.

Difficile de ralentir

Le maire l'a dit et répété ces derniers mois : ses médecins, sa famille et son entourage à la Ville et à la MRC l'incitent à travailler moins. Une demande difficile à honorer, reconnaît-il.

Mardi soir, bien qu'il n'ait pas présidé l'assemblée du conseil, il a participé au caucus préparatoire quelques heures auparavant.

Mercredi, alors qu'il recevait ses traitements, M. Fauteux a pris tous ses appels. Il en a également placé quelques-uns toujours en lien avec son rôle de maire. Muni de son iPad, il s'est aussi lancé dans la lecture des détails du long projet de loi accordant plus de pouvoirs et d'autonomie aux municipalités.

Mercredi prochain, il entend mener l'assemblée spéciale où le budget sera présenté aux citoyens et adopté par les membres du conseil.

Quand on lui fait remarquer qu'il vaque à ses occupations politiques au même rythme que d'habitude, il promet, à nouveau, de ralentir la cadence...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer