Grève repoussée à Cowansville

Les cols bleus de Cowansville vont étudier une... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les cols bleus de Cowansville vont étudier une offre patronale. Ils ont par le fait même repoussé le recours à la grève.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cowansville) Les cols bleus de Cowansville ont repoussé le recours à la grève, le temps d'étudier­ une offre patronale.

C'est ce qu'a affirmé lundi au JournalLeGuide.com Bernard Cournoyer, conseiller syndical de la CSD, la centrale syndicale qui représente les 24 cols bleus de la municipalité. Ces derniers sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2015.

Un communiqué publié lundi midi par le Tribunal administratif du travail (TAT) laissait plutôt l'impression que les syndiqués avaient l'intention de déclencher une grève à compter de 0 h 01 ce mardi, pour une durée indéterminée. Le TAT déclarait «suffisants les services essentiels prévus pour assurer la santé ou la sécurité de la population». 

L'offre patronale a été déposée au lendemain de séances de négociation tenues les 22 et 23 novembre.

En entrevue avec le Journal­LeGuide.com, le conseiller syndical de la CSD, Bernard Cournoyer, a évité d'entrer dans les détails concernant la proposition de la partie patronale. «L'offre sera soumise aux travailleurs autour du 7 décembre, en assemblée générale», a-t-il laissé savoir.   

En cas de grève, «l'entente de services essentiels prévoit notamment les services reliés au traitement et à la distribution de l'eau potable, les interventions d'urgence au réseau d'aqueduc et d'égout et les services reliés à la voie publique (chaussée en mauvais état, déneigement et épandage­ d'abrasifs)», écrit le TAT.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer