Autisme et déficience intellectuelle: des familles d'accueil en demande à Granby

Les secteurs de Granby, Cowansville et Farnham comptent... (archives La Presse)

Agrandir

Les secteurs de Granby, Cowansville et Farnham comptent 75 familles d'accueil. Or, elles sont trop peu nombreuses pour répondre aux besoins de la clientèle ayant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l'autisme.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Granby) Alors que le nombre de cas d'autisme explose, les besoins en matière de familles d'accueil pour ce type de clientèle sont aussi en hausse. Il en va de même pour les individus qui présentent une déficience intellectuelle. Une campagne de recrutement pour ce genre de ressources est actuellement en branle dans la région de Granby.

Les secteurs de Granby, Cowansville et Farnham comptent 75 familles d'accueil. Or, elles sont trop peu nombreuses pour répondre aux besoins de la clientèle ayant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l'autisme, a fait valoir Daniel Thibodeau, coordonnateur des ressources intermédiaires (RI) et de type familial (RTF) au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest. « Malheureusement, il y a des personnes de Granby que l'on doit déplacer dans d'autres secteurs, faute de ressources d'hébergement, notamment vers Sorel et Saint-Jean-sur-Richelieu. »

Outre le vieillissement des membres des familles d'accueil nécessitant de trouver une relève, plusieurs parents font le choix déchirant de confier leur enfant à ce type de ressource, a indiqué M. Thibodeau, qui oeuvre à la direction des programmes déficiences. « Les demandes d'hébergement sont en hausse d'année en année, a-t-il dit, n'étant toutefois pas en mesure de les quantifier. Malgré toutes les mesures qui existent pour encourager les familles naturelles à garder leurs garçons et leurs filles à la maison, il n'en demeure pas moins que des parents qui, rendus à un certain stade de leur vie, ne se sentent plus capables de le faire. »

Pour faire contrepoids à cette situation, un appel de candidatures vient d'être lancé. On recherche de familles d'accueil pour les 0-17 ans ainsi que des résidences pour la clientèle adulte. Selon le représentant du CISSS de la Montérégie-Ouest, mis à part les besoins criants pour ce type de ressources dans la région, le secteur de Granby a été ciblé « parce qu'il y a une multitude de possibilités en terme d'intégration sociale, contrairement à certains milieux ruraux. »

Enlever les lunettes roses

Selon M. Thibodeau, bien des gens voient, à tort, la déficience intellectuelle avec des lunettes roses. « Pour être famille d'accueil, les gens doivent avoir une vision plus réaliste de la clientèle. Parfois, il y a des personnes qui [posent leur candidature] et qui idéalisent l'image d'une personne déficiente. Qui s'imaginent le trisomique sympathique, amical, affectueux et docile. Alors que ce n'est pas la réalité. [...] En fait, chaque personne qui a une déficience est singulière et a ses propres besoins. »

Il faut aussi que les familles d'accueil soient prêtes à intégrer à part entière le nouveau membre de la maisonnée. « On s'attend à ce que les ressources d'accueil offrent le gîte et [les repas]. Mais aussi que les personnes hébergées participent aux activités de la vie quotidienne à la maison et dans la communauté », a mentionné M. Thibodeau.

Ainsi, le CISSS de la Montérégie-Ouest recherche principalement des familles d'accueil regroupant neuf personnes et moins. Selon le coordonnateur des RI-RTF, la rémunération annuelle des familles d'accueil oscille généralement entre 28 000 $ et 35 000 $, en fonction d'une grille de critères.

Outre la recherche d'antécédents judiciaires, les gens souhaitant héberger des personnes déficientes intellectuelles ou autistes devront notamment passer une série d'entrevues. Le processus peut s'échelonner sur quelques semaines. Les personnes intéressées à devenir famille d'accueil peuvent soumettre leur candidature par courriel à recrutement.ressources.crditedsrsor16@ssss.gouv.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer