Lac-Brome: le sentier Quilliams complété en 2018 ?

Deux ponts doivent être construits pour joindre deux... (fournie)

Agrandir

Deux ponts doivent être construits pour joindre deux segments du sentier Quilliams à Lac-Brome séparés par une petite anse. Ils relieraient une petite île, comme à l'époque où le Canadien Pacifique opérait une voie ferroviaire le long du lac.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) Le sentier Quilliams à Lac-Brome pourrait être complété dès 2018. L'administration municipale étudie la possibilité de construire deux passerelles pour relier définitivement les deux derniers segments du sentier.

Un montant de 800 000 $ apparaît au programme triennal d'immobilisations en 2018 pour construire deux passerelles dans le secteur de Trestle Cove. Les membres du conseil municipal doivent se prononcer sur le PTI lors de l'adoption du budget le 12 décembre.

« On a une unanimité pour ce projet-là », signale le maire Richard Burcombe. « Tout le monde est d'accord pour qu'on complète le sentier. »

M. Burcombe aurait préféré que les travaux se réalisent en 2017. « C'est ce que j'aurais aimé. Mais on peut attendre encore un an. L'important, c'est que ça se fasse. On va terminer ce projet qui traîne depuis 20 ans », a-t-il dit en entrevue.

Le montant de 800 000 $ est une estimation, souligne Gilbert Arel, directeur général de la Ville. Les plans et devis devraient être préparés l'an prochain, a-t-il dit, ce qui donnera une meilleure idée des coûts nécessaires pour un tel projet.

Le sentier Quilliams est coupé en deux dans un secteur appelé Trestle Cove. À l'époque où l'ancienne voie ferroviaire du Canadien Pacifique passait à cet endroit, deux ponts permettaient aux trains de traverser cette anse en passant sur une île.

Si ces ponts ont depuis été enlevés, d'anciens piliers supportant les deux structures sont encore en place. La compagnie a cédé l'emprise de sa voie à la Ville dans les années 80. L'emprise, qui longe le lac sur une bonne distance, fait 24,4 mètres (80 pieds) de largeur.

Le fait que le sentier est coupé force ses usagers à emprunter le chemin Lakeside sur deux kilomètres entre le chemin Argyle et la plage Douglas. La construction des deux ponts fera en sorte de relier le sentier de façon continue aux autres pistes cyclables de la région, signale aussi M. Arel.

Cinq passerelles

Une autre étape importante sera atteinte d'ici les prochaines semaines dans l'aménagement du sentier Quilliams. La compagnie Maadi, spécialisée dans les ponts piétonniers, procédera à l'installation de cinq petites passerelles dans le secteur de Foster.

La compagnie de Boucherville doit recourir à des équipements lourds pour les mettre en place. Elle attend que le sol gèle avant de procéder afin d'éviter d'endommager le milieu, a expliqué M. Arel.

L'achat des ponts et leur installation coûteront 394 000 $. Les plans et devis et la surveillance des travaux, confiés au Groupe SM, ont coûté 69 000 $. En septembre, le registre portant sur l'emprunt en lien avec cette dépense n'a recueilli qu'une cinquantaine de signatures.

Depuis de nombreuses années, les marcheurs et cyclistes qui utilisent le sentier se plaignent de l'état de celui-ci, particulièrement de la difficulté de circuler dans le secteur de Foster traversé par des ruisseaux. L'installation des cinq petites passerelles viendra régler ces problèmes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer