Envasement du lac Davignon: Cowansville espère de l'ouverture

Le ministère de l'Environnement doit se montrer ouvert... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le ministère de l'Environnement doit se montrer ouvert à autoriser des interventions dans le lac Davignon pour régler les problèmes d'envasement, soutient le maire Arthur Fauteux.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) La Ville de Cowansville est prête à dépenser pour empêcher la section est du lac Davignon de s'envaser davantage. Elle s'exécutera si le ministère de l'Environnement montre de l'ouverture en l'informant des actions possibles.

« Il faut qu'on réduise la quantité de sédiments qui entre dans ce secteur du lac. Mais on ne va pas dépenser plein d'argent pour des études et des ingénieurs si en bout de ligne le ministère (de l'Environnement) nous bloque. Ça va prendre de l'ouverture de leur part pour regarder ce qui peut être fait », a expliqué le maire de Cowansville, Arthur Fauteux.

L'aspect du lac Davignon change d'année en année en raison de la quantité de sédiments qui arrivent de la rivière Yamaska Sud-Est. Des problèmes d'érosion en aval en seraient la cause. Une île de boue, baptisée l'île-aux-Mouettes, a pris de l'ampleur à l'embouchure de la rivière, tout juste à côté du pont de la route 139.

Des îlots de boue se forment chaque année. Il est devenu difficile même pour des kayakistes de se rendre dans ce secteur du lac tant la masse de sédiments y est élevée.

M. Fauteux comprend que toute intervention dans le lac pourrait altérer la qualité de son eau, source d'eau potable de la Ville. Il s'explique mal, cela dit, que le ministère de l'Environnement manifeste une attitude tatillonne lorsque les municipalités vivent des problèmes environnementaux.

« On ne peut pas aller brasser tout ça. Ce n'est pas ce qu'on veut faire de toute façon. On veut pouvoir regarder avec eux les interventions possibles, comment se préparer et comment les faire. Mais c'est tellement compliqué avec le Ministère. Ils demandent toutes sortes d'affaires, des études de toutes sortes. C'est long, c'est lourd et à la fin, souvent, on ne peut finalement rien faire. »

Le lac Davignon sera à l'ordre du jour samedi lors d'une rencontre budgétaire des membres du conseil municipal. « On va parler du nouveau plan d'action du lac, de ce qu'on peut faire. Il va y avoir de l'argent, c'est sûr, mais on doit décider quel montant mettre », a dit M. Fauteux en entrevue vendredi.

Le maire espère que les représentants du ministère feront preuve d'ouverture et de collaboration quand la Ville présentera son plan d'action. Si des interventions sont autorisées, l'administration cowansvilloise devra convaincre la municipalité de Lac-Brome de la nécessité de ses interventions.

Le segment problématique de la rivière se trouve en effet sur le territoire de Lac-Brome. M. Fauteux est toutefois confiant. « On ne craint pas de leur en parler. Ils comprennent ce que ça nous cause comme problème. On va s'entendre, j'en suis certain. »

Sources d'érosion

Jean-Robert Marcotte espère que la Ville passera de la parole aux actes. En compagnie d'autres résidants riverains du lac, il a interpellé le conseil municipal le mois dernier ainsi que le conseil des maires de la MRC. Avant même de faire quoi que ce soit dans le lac Davignon, dit-il, les sources d'érosion de la rivière Yamaska Sud-Est doivent être corrigées.

Il suggère l'aménagement de bassins de captation des sédiments. « On sait d'où viennent les sédiments. Mais il ne se fait rien. On va se ramasser avec encore plus de sédiments dans cette partie du lac et d'autres petites îles vont apparaître. Ça nous prend un plan de match », soutient le résidant de la rue Hillcrest. 

Une rencontre d'information sur l'état du lac aura lieu lundi, dès 19 h 30, à la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand. Elle est organisée par la Ville, la MRC Brome-Missisquoi et l'Organisme de bassin versant de la Yamaska.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer