Dénouement possible dans le dossier du Val 8

Le président de Bromont Immobilier, Charles Désourdy... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le président de Bromont Immobilier, Charles Désourdy

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Le projet de parc dans le massif du mont Brome, piloté par Protégeons Bromont de concert avec Conservation de la nature Canada (CNC), est en voie de franchir une étape cruciale, samedi.

C'est ce que laisse entendre l'ordre du jour de la séance extraordinaire, qui se tiendra dès 13 h 30 dans le hall de l'aréna de Bromont. Les élus trancheront alors sur plusieurs points concernant ce dossier aux nombreuses ramifications. 

Le dernier sujet qui sera abordé durant cette séance est « l'acceptation de l'entente relative au projet d'acquisition sur le massif de Bromont entre Conservation de la nature Canada et la Ville de Bromont. » En ce sens, rappelons que la municipalité s'est engagée par voie de résolution à octroyer un million de dollars pour l'achat du territoire du Val 8. La Ville doublera cette somme si le mont Bernard fait partie de l'entente.

De son côté, Protégeons Bromont a déjà amassé près d'un demi-million de dollars provenant de donateurs pour que se concrétise le projet de parc protégé. Une entente a-t-elle été conclue entre CNC et le président de Bromont Immobilier, Charles Désourdy, propriétaire du vaste site ? Bien que tout pointe dans cette direction, il n'a pas été possible d'obtenir de confirmation à ce sujet, jeudi. 

Or, le premier point à l'ordre du jour donne également du poids à cette hypothèse. Il est question d'une entente hors cour entre Faubourg 1792, une filiale de Bromont Immobilier, et la Ville. Rappelons qu'un bras de fer judiciaire entre la municipalité et le promoteur est au coeur de l'immobilisme qui persiste depuis plusieurs mois dans le dossier. 

L'homme d'affaires a vu son projet domiciliaire, soit la huitième phase du Val des Irlandais, stoppé par les conseillers municipaux, le 20 juillet 2015. Les élus devront donc accepter ou non un « amendement au protocole d'entente P2013-VA8-28 relatif au projet « Val 8 » lors de la séance extraordinaire à venir. 

De plus, Charles Désourdy a récemment annoncé un projet de 100 M $ pour la station de ski. Il a notamment dans ses cartons la construction de condotels au pied des pentes, l'aménagement d'un chalet au sommet ainsi que le remplacement d'un télésiège. L'approbation de plans (PIIA) à cet effet est aussi au programme du conseil municipal, samedi.

De son côté, la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, a tenu à inviter les citoyens à venir en grand nombre à cette « importante séance ». « On va tous souhaiter que cette assemblée conclue le dossier [du Val 8] », a-t-elle indiqué, s'abstenant de commenter davantage pour le moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer