Alcool et drogue au volant: l'opération VACCIN est lancée

Les policiers de Granby se joignent à l'opération... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les policiers de Granby se joignent à l'opération VACCIN pour contrer l'alcool et la drogue au volant.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) À l'approche du temps des Fêtes, les policiers envoient un message clair aux automobilistes : l'alcool et la drogue au volant ne sont pas tolérés et ils séviront envers ceux qui omettent de respecter la loi.

L'alcool au volant est encore l'une des principales causes de collisions au Québec, raison pour laquelle les policiers du Québec font front commun dans le cadre de l'opération Vérification accrue de la capacité de conduite - intervention nationale (VACCIN) 2016, lancée jeudi et qui se poursuivra jusqu'au 2 janvier. 

Postés à l'intersection des rues Boivin et St-Hubert, les policiers de Granby ont remis des autocollants électrostatiques qui rappellent que l'alcool ou la drogue au volant, c'est criminel.

« On veut que les gens le mettent dans la vitre de leur voiture et que ça serve d'aide-mémoire. Quand ils arriveront à leur auto, ils pourront le voir et ce sera un rappel pour eux », explique l'agente Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby. 

Prévention et barrages routiers

D'autres opérations de prévention de ce genre seront à nouveau organisées. Les policiers érigeront également des barrages routiers pour vérifier les capacités de conduire des automobilistes à différents moments dans les semaines à venir.

« Ce sont des opérations accrues en décembre. À l'approche du temps des Fêtes, ça apporte plusieurs raisons de festoyer », indique l'agente Garand.

Pendant l'opération VACCIN l'an passé, les policiers de Granby ont organisé six contrôles routiers pendant lesquels ils ont arrêté 11 conducteurs qui avaient les capacités affaiblies par l'alcool ou la drogue. À l'échelle de l'ensemble de la province, 1400 conducteurs ont été arrêtés, ce qui représente 21 arrestations quotidiennement. 

La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) lance également une nouvelle campagne de prévention « Empêchez vos proches de conduire s'ils ont bu » qui invite les proches d'une personne en état d'ébriété à l'inciter à ne pas conduire en lui offrant son hospitalité, un service de raccompagnement ou en prenant ses clés. 

Pas moins de 151 conducteurs décédés en 2014 qui ont été testés pour la présence de drogues ou de médicaments dans leur organisme ont eu des résultats positifs. Tout autant de conducteurs avait un taux d'alcoolémie supérieur à la limite permise par la loi, selon la SAAQ.

Au cours des dernières années, l'alcool au volant a causé annuellement environ 160 décès, 370 blessés graves et 1900 blessés légers au Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer