Le conseiller Chagnon vise la mairie de Shefford

L'an prochain, le conseiller du siège #5, Éric... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

L'an prochain, le conseiller du siège #5, Éric Chagnon, souhaite succéder au maire André Pontbriand.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Shefford) Le conseiller municipal de Shefford Éric Chagnon se portera à nouveau candidat aux élections de 2017, mais cette fois, il visera la mairie.

Élu en 2013 comme représentant du siège #5, M. Chagnon rappelle qu'il a toujours eu un intérêt pour la politique municipale, lui dont le père Doris a siégé plus de 25 ans comme conseiller à Shefford. 

«Je suis né ici. La municipalité est importante pour moi», dit ce propriétaire d'une vaste plantation de sapins, en faisant remarquer que son rôle d'élu lui plaît réellement. 

«Je me rends compte que j'aime vraiment ça. Ça demande beaucoup d'heures, mais j'ai du temps à offrir et j'ai de l'intérêt.»

Ce dernier fait présentement partie du comité du budget, du comité des travaux publics, ainsi que du comité consultatif d'urbanisme et des règlements à titre substitut.

Appui de Pontbriand 

Pour le maire actuel, André Pontbriand, cette candidature est tout à fait appropriée. En fait, l'idée lui sourit. Éric Chagnon, dit-il, a la capacité de faire le lien avec ses confrères et consoeurs autour de la table. «C'est un rassembleur. Même s'il n'a pas une longue expérience politique, c'est un bonhomme qui suit ses dossiers, qui a du temps à consacrer à la municipalité et qui possède un solide raisonnement. Et puis, une touche de jeunesse à la mairie, ça ferait du bien!»

«J'ai l'appui de M. Pontbriand, confirme le principal intéressé, mais j'ai aussi la motivation de savoir que mes collègues reviennent. Il y a une belle ambiance au sein du conseil et chacun s'implique beaucoup. Si, à la suite des prochaines élections, c'était la même équipe, ce serait idéal», affirme l'homme de 49 ans.

Un coup de sonde indique en effet que Denise Papineau, Johanne Boisvert, Jérôme Ostiguy, Pierre Martin et Michael Vautour ont tous l'intention de se présenter pour un autre mandat.

Si ses concitoyens lui font confiance, le 5 novembre 2017, Éric Chagnon assure qu'il agira «dans un esprit de continuité». Les projets d'école primaire, de centre communautaire et de coop de santé, tous dans l'air depuis un moment, seront au coeur de ses priorités. «Je pense que c'est réalisable dans un prochain mandat.»

Il compte aussi veiller à la protection de la montagne et au développement durable de sa municipalité. 

Quant aux éventuelles propositions de fusion, avec Waterloo notamment, il assure qu'il suivra la ligne du conseil actuel. «Je ne suis pas en faveur des fusions et je ne pousserai pas ça. Il n'y a pas d'intérêt pour Shefford.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer