Unis pour les droits de l'enfant

Une trentaine de personnes ont pris part à... (Catherine Trudeau)

Agrandir

Une trentaine de personnes ont pris part à une marche soulignant la Journée internationale des droits de l'enfant, dimanche après-midi à Cowansville.

Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Cowansville) Bravant le froid et des précipitations incessantes, une trentaine de personnes ont pris part à une marche soulignant la Journée internationale des droits de l'enfant, dimanche après-midi à Cowansville.

Le mercure flirtant avec le point de congélation, la pluie qui s'abattait sur la région s'est transformée en neige fondante peu avant le début de l'événement. C'est néanmoins dans la bonne humeur que le départ a été donné vers 13 h 30. 

Les marcheurs ont parcouru le quadrilatère formé par le boulevard Davignon et les rues du Sud, Church et d'Oxford. Haut-parleur à la main, une des organisatrices s'est chargée de sensibiliser le voisinage à la cause du jour.

« Les enfants ont droit à la sécurité et ils doivent obtenir du soutien quand ils en ont besoin. Je pense qu'on a un bon système de santé au Québec, mais il y a des jeunes qui ne se rendent pas là malheureusement », souligne Me Ysabelle Proulx, fondatrice du Centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la Main et directrice de l'Alliance droit santé et médecine.

« Les enfants qui se retrouvent entre deux chaises, ça fait partie de la mission du Centre et de la pédiatrie sociale de s'assurer de leur donner un filet de sécurité. »

Le Centre Main dans la Main a récemment formé un comité des droits des enfants impliquant des jeunes soutenus par l'organisme. Piloté par l'avocate en droit familial Me Emmanuelle Fleury, le comité a joué un rôle important dans l'organisation de la marche.

« On a fabriqué des instruments de musique (pour l'événement). On a fait l'affiche. On a envoyé des invitations », énumère­ le jeune Heath. 

Le comité perdurera puisque des projets entourant la thématique « le droit au rêve » sont dans les cartons, indique Ysabelle­ Proulx. 

La Ville impliquée

La Ville de Cowansville figure également parmi les principaux partenaires de l'événement tenu dimanche. 

« Les enfants qui sont ici aujourd'hui sont en train de découvrir que dans une société, il y a de la place pour tout le monde. Et ce qui leur assure une place, c'est qu'ils ont des droits », estime le maire Arthur Fauteux. 

« À l'école, t'as le droit de ne pas être intimidé. T'as le droit de ne pas être battu. T'as le droit d'avoir du chauffage dans ta maison­ », fait-il valoir.  

Rappelons que Cowansville a obtenu l'accréditation Municipalité amie des enfants en novembre 2014.

« C'est une partie inhérente de notre politique familiale. Les enfants sont très importants pour nous », ajoute M. Fauteux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer