Fructueuse guignolée à Saint-Césaire

Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre pour trier... (Janick Marois)

Agrandir

Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre pour trier les denrées non périssables reçus lors de la guignolée de Saint-Césaire, samedi.

Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre samedi pour récolter argent et denrées dans les rues de Saint-Césaire, dans le cadre de la guignolée. Les rues et les rangs ont été ratissés pour amasser des dons pour les familles plus démunies.

Le garage de l'aréna municipal avait des allures de fourmilière avec sa quinzaine de bénévoles mandatés au tri de denrées non périssables et de biens matériels - du shampoing, par exemple. Le Centre d'action bénévole veillait à la réception de la marchandise, tandis que les Chevaliers­ de Colomb s'occupaient des équipes sur le terrain et de la récolte des dons en argent. 

Les deux responsables de la guignolée, Nicole Ménard et Rolande Côté, qui cumulent respectivement plus de 25 ans et 32 ans d'engagement pour la cause, étaient heureuses de voir des jeunes venir donner un coup de main. On comptait deux jeunes de la Maison des jeunes des Quatre Lieux, ainsi que des enfants amenés par leurs grands-parents. 

Ils n'ont d'ailleurs pas chômé puisque les dons en denrées équivalent à 6000 $ à 7000 $. Les tables étaient encore plus pleines que l'an dernier. « On est dans l'abondance, souligne avec enthousiasme Mme Côté. Les citoyens ont été généreux. »

Samedi, une quarantaine de personnes sont passées de porte en porte, puis ont déposé leur butin au garage de l'aréna. Un premier tri était fait durant la journée et, dans les semaines à venir, les paniers de Noël seront garnis. La distribution de ceux-ci est prévue le 17 décembre. 

Quant aux dons en argent, les Chevaliers de Colomb ont récolté un peu plus de 5000 $, ce qui représente une autre augmentation par rapport à 2015. « L'argent, on le donne au Centre d'action bénévole qui s'occupe d'acheter ce qui manque pour les paniers de Noël, mentionne Claude Richard, des Chevaliers de Colomb. Il faut que ça reste aux familles de Saint-Césaire. »

Les surplus de denrées non périssables seront distribués tout au long de l'année par le Centre d'action bénévole. 

L'an dernier, 97 familles ont reçu de l'assistance durant la période des Fêtes. Le nombre de ménages qui recevront de l'aide en décembre n'est pas encore connu puisque les inscriptions sont toujours en cours. « On les prend jusqu'à une semaine avant la distribution, note Mme Ménard. Une enquête est faite pour savoir si les ménages répondent aux critères. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer