Récompenser ceux qui reviennent de loin

« On veut valoriser des gens qui se sont... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

« On veut valoriser des gens qui se sont démarqués de façon différente. Souvent, ce sont ceux qui réalisent des exploits sportifs ou qui ont de bons rendements académiques dont on entend parler », souligne Alain Massé, directeur général de la Fondation Gérard-Bossé, organisatrice du gala.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Des gens qui ne sont pas sous les projecteurs, qui ne sont pas habitués aux grands honneurs, verront leurs efforts récompensés à l'occasion du 4e gala Vert la relève, le 24 novembre prochain, au Partage Notre-Dame.

Deux jeunes qui ont réussi à surmonter divers écueils recevront chacun une bourse de 250 $ pour souligner leur persévérance. 

« On veut valoriser des gens qui se sont démarqués de façon différente. Souvent, ce sont ceux qui réalisent des exploits sportifs ou qui ont de bons rendements académiques dont on entend parler, souligne Alain Massé, directeur général de la Fondation Gérard-Bossé, organisatrice du gala. Il faut comprendre que pour eux, c'est tout un exploit et ils ne l'ont pas eu facile. »

Les organisateurs ont raconté sommairement le parcours de deux gagnants des dernières années. 

Philippe a connu de graves problèmes de consommation de drogues diverses. Après un séjour en psychiatrie, il a décidé de se reprendre en main en combattant sa dépendance et en réintégrant le marché du travail. « Et il a réussi, se réjouit Benoit Houle, président de la Fondation Gérard-Bossé. Ça démontre que tout le monde peut avoir la chance de se reprendre. »

Patrick, lui, a vécu dans l'itinérance et a été aux prises avec des problèmes de consommation de drogue. Après avoir chassé ses démons, il a pu retourner à l'école et se dégoter un emploi. « Aujourd'hui il a plein de projets et sa vie est sur les rails », précise M. Houle.

Pour le gala, cinq candidatures ont été reçues. « Il faut comprendre que leur nomination pour le prix est dévoilée publiquement. Certaines personnes préfèrent rester anonymes et on respecte ça. Mais il y a beaucoup de personnes qui se sont reprises en main dont on n'entendra jamais parler », affirme Alain Massé. Selon ce dernier, autant des hommes que des femmes tentent leur chance. 

La période de mise en candidature est terminée depuis le 14 novembre. Les candidats devaient expliquer dans une lettre pourquoi ils se sont démarqués par leur parcours. 

Deux projets d'insertion sociale

La Fondation Gérard-Bossé chapeaute deux projets qui favorisent la réinsertion sociale : le Bazar et Écolo-Vélo.

Plus de 150 jeunes ont bénéficié depuis 2008 des programmes de la Fondation, 149 contrevenants y ont exécuté 3400 heures de travaux communautaires en 2015, plus de 2500 vélos usagés ont été recyclés et plus de 3000 prêts de vélos verts ont été effectués depuis 2008.

Le taux de réussite des jeunes ayant participé au récent projet Les Écolos dans le cadre du programme Connexion Compétence de Service Canada en 2015-2016 s'élève à 80 %.

La Fondation Gérard-Bossé effectue des dons de mobilier, de vêtements et d'autres articles totalisant 10 000 $ par année qui sont distribués à des familles et des citoyens de la région.

Le coordonnateur d'Écolo-Vélo, Simon Robert, vient apprendre la réalité du marché du travail aux gens voulant se raccrocher. « On est là pour leur apprendre que la vie est un défi continu, indique le jeune coordonnateur. On leur apprend à être plus solides et à avoir des outils en main. »

Il affirme que le gros du travail est accompli par la personne qui veut se reprendre en main. « Ce n'est pas moi qui fais le chemin pour eux. Je suis là pour les supporter, mais la route, c'est eux qui la parcourent­ », indique Simon Robert.

La population est conviée à assister au gala Vert la relève, qui se tiendra à compter de 18 h au Partage Notre-Dame (309, rue Racine, Granby). Les billets, au prix de 37,50 $, sont disponibles au Bazar de la Fondation Gérard Bossé (727 rue Cowie, Granby). Un reçu de charité de 25 $ sera remis pour chaque billet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer