À la découverte des Maasaï

Xavier Péron est un anthropologue et écrivain français... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Xavier Péron est un anthropologue et écrivain français expert du peuple africain des Maasaï.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Césaire) L'anthro-pologue et écrivain français Xavier Péron, expert du peuple africain des Maasaï, viendra livrer mardi à Saint-Césaire une conférence sur sa vie et les trente années qu'il a partagées avec ces nomades fascinants.

« Je viens partager et transmettre aux gens la profondeur de la spiritualité de ce peuple nomade et pacifique emblématique d'Afrique. Leur mentalité est tellement différente des Occidentaux et je veux démontrer qu'elle peut nous donner un second souffle », explique le conférencier de renommée internationale et spécialiste des peuples premiers, qui oeuvre notamment au sein du Groupe international de travail sur les peuples autochtones.

Le Français sera de passage à Saint-Césaire dans le cadre des soirées-conférences organisées par Léon-Maurice Lavoie intitulées Se relier au coeur du monde, présentées depuis 2010. Entre 19 h et 21 h, il parlera de sa vie et répondra aux questions du public. La conférence s'adresse à tous les curieux.

Selon l'anthropologue, les Maasaï- ont la croyance profonde que tout est relié dans le monde et que si un élément est perturbé, le reste s'en trouvera affecté. C'est pourquoi ils vouent un grand respect à l'environnement. « Ils savent que nous n'avons qu'une seule planète, alors qu'au rythme des Occidentaux, il nous faudrait plusieurs dizaines de planètes pour subvenir à nos besoins », déplore M. Péron, qui a effectué lundi un arrêt dans les bureaux de La Voix de l'Est

Cultiver le bonheur

Il ajoute que ces nomades africains « très gentils cultivent leur bonheur intérieur et que pour eux, l'Amour avec un grand A gouverne le monde ». « Ils veulent n'amener que du positif, tu vois ? Ils pensent que nos actions et nos pensées ont des répercussions », souligne celui qui a consacré plusieurs ouvrages aux Maasaï, dont on estime aujourd'hui la population- à 500 000 personnes.

« Ils sont toujours heureux, ils adorent faire de nouvelles rencontres pour en apprendre plus. Ce qui est étonnant, c'est qu'ils se sont fait voler leurs terres lors de la colonisation en Afrique et se sont fait mettre dans des réserves. On leur a tout fait, plusieurs sont morts à cause de ça. Pourtant, ils pardonnent, mais n'oublient pas », raconte Xavier Péron, détenteur de deux doctorats- sur le sujet.

Le conférencier a plus d'une anecdote dans sa besace. « La façon de voir les choses des Maasaï- m'a aidé plus d'une fois dans la vie. L'exemple qui me vient souvent à l'esprit est lorsque j'ai été négociateur au Kosovo entre les Serbes et les Albanais, en 2000-2001. »

Est-ce que les Maasaï ont peur lorsqu'ils voient comment ça se déroule sur la planète ? 

« Eux, ils n'ont pas peur. Mais ils ont peur pour nous. Ils nous adorent malgré tout ce qu'on a pu leur faire, mais ils ont peur pour nous, oui », répond Xavier Péron, invitant le public à en apprendre davantage sur ces nomades.

La conférence débutera à 19 h

à l'école Paul-Germain-Ostiguy.

Le coût des billets est de 25 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer