Élection partielle à Farnham

Le poste de Roger Noiseux sera à pourvoir... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le poste de Roger Noiseux sera à pourvoir lors d'une élection partielle le 26 février. Le conseiller de Farnham a démissionné la semaine dernière.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Les résidants du quartier Esther-Elkin de Farnham devront se choisir un nouveau représentant au conseil municipal. Une élection partielle est en effet prévue le dimanche 26 février à la suite de la démission du conseiller Roger Noiseux.

Comme l'annonçait La Voix de l'Est en juillet, M. Noiseux a déménagé à Saint-Ignace-de-Stanbridge, où sa conjointe et lui se sont fait construire une maison. Le couple veut ouvrir une boutique d'antiquités. Le conseiller a officiellement remis sa démission au début du mois de novembre, deux mois après son déménagement, comme le lui permettait la Loi sur les élections et les référendums.

En assemblée lundi dernier, les membres du conseil ont décidé à la majorité d'ouvrir le poste. Ils auraient également pu le laisser vacant puisque les élections générales auront lieu dans moins d'un an.

Le conseiller André Claveau s'est opposé à une élection partielle pour pourvoir le poste. L'année 2017 étant une année électorale, a-t-il indiqué, les conseillers cesseront de siéger à la fin du mois de septembre. « Ça veut dire que le nouveau conseiller ne siégera que sept mois. Ce n'est pas beaucoup quand on pense que ça va nous coûter entre 10 000 $ et 15 000 $ pour organiser une élection. Je pense que nous aurions pu laisser le poste vacant jusqu'aux élections générales », a-t-il dit en entrevue.

M. Claveau croyait que l'ensemble des élus penchait vers cette option. « Nous n'avons pas discuté ouvertement de ça. J'étais certain qu'on n'irait pas avec une élection partielle », a-t-il dit.

Bien qu'il se soit rallié aux autres conseillers, son collègue Jean Lalande aurait préféré que M. Noiseux parte avant. « Au lieu d'une élection partielle en février, on l'aurait eue en novembre. Le nouveau conseiller aurait pu participer à l'élaboration du budget. C'est un moment important dans l'administration d'une ville. Là, il va arriver et tout va déjà être décidé. »

Excellent conseiller

M. Noiseux a été élu pour la première fois en 1997 comme conseiller de la municipalité de Rainville. Il a été réélu en 2000 au terme de la fusion avec la Ville de Farnham. Il a conservé son siège en 2003, mais ne s'est pas représenté en 2005. Il est revenu en 2009.

Le maire Josef Hüsler a indiqué que M. Noiseux s'est avéré un excellent conseiller. Il a parlé de lui comme d'une « personne dynamique, intègre, franche qui avait les préoccupations des citoyens à coeur ». Il a dit avoir apprécié de travailler à ses côtés. « C'est un homme respectueux, qui dit ce qu'il pense. C'est comme ça qu'on peut avancer comme conseil. »

Les candidatures pour le poste de conseiller seront acceptées du 13 au 27 janvier 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer