Le marché de Noël de la Haute-Yamaska de retour pour une 8e édition

Paul Sarrazin, Julie Bourdon, Sylvain Gervais, Jennifer Martin... (Alain Dion)

Agrandir

Paul Sarrazin, Julie Bourdon, Sylvain Gervais, Jennifer Martin et Samuel Gosselin lors du lancement du Marché de Noël, tenu lundi chez Miel Fontaine.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Sainte-Cécile-de-Milton) Les municipalités de Granby, Waterloo et Roxton Pond feront encore partie, cette année, du circuit du Marché- de Noël de la Haute-Yamaska.

Inspiré des marchés d'antan, l'événement, qui en est à sa huitième année, est l'occasion pour bien des gens de faire leurs emplettes des Fêtes, de garnir leur table de produits locaux et même de se procurer leurs sapins et leurs couronnes de Noël. 

L'an dernier, plus de 5400 personnes ont visité l'un ou l'autre des trois sites. On en espère encore plus cette année, compte tenu de la popularité grandissante du concept des marchés publics.

« Les marchés de Noël sont de coutume dans le monde, surtout en Europe, et de plus en plus populaires au Québec et dans la région », laisse entendre Sylvain Gervais, le directeur général de Commerce et tourisme Granby et région, en rappelant que leurs retombées économiques locales sont importantes. 

« Le but, c'est que ça perdure. On pourrait même amener le Marché de Noël à un autre niveau, le bonifier en nombre d'exposants, en quantité et en variété de produits. »

Quarantaine d'exposants au total

Depuis 2014 à Waterloo, on observe un intérêt accru pour cet événement qui lance officiellement les festivités des Fêtes au coeur de la municipalité. L'an dernier, plus de 700 personnes ont investi le sous-sol de l'église Saint-Bernardin. Vingt-deux exposants seront sur place le 26 novembre prochain.

Une vingtaine s'installeront au Centre communautaire de Roxton Pond le lendemain, tandis que la Place Johnson de Granby accueillera une quarantaine de producteurs et artisans durant le week-end des 3 et 4 décembre. 

En plus des produits alimentaires - maïs éclaté bio, café, viandes et volailles, alcools, produits d'érable, mets cuisinés, fruits et légumes, pâtisseries, sucreries, fromages, condiments, charcuteries, saumon -, on y trouvera également bijoux, vêtements, articles et meubles en bois, produits de beauté et d'hygiène­, ainsi que des objets décoratifs.

À chaque endroit, les visiteurs auront accès à une mini-ferme avec chevaux miniatures, alpagas, chèvres et moutons. On leur proposera aussi des dégustations.

Du miel et autres

Le lancement du Marché de Noël s'est déroulé lundi matin dans la petite boutique de l'entreprise familiale Miel Fontaine à Sainte-Cécile-de-Milton. Spécialisés en apiculture et en apithérapie - et propriétaires de 300 ruches -, Louise Provost et Jacques Fontaine seront parmi les exposants au Marché. 

« Le Marché de Noël offre une grande diversité de produits ; il se renouvelle et s'améliore sans cesse. On sent qu'il y a une personnalité du terroir qui se développe et les gens ont de plus en plus un sentiment d'appartenance face aux producteurs de la région », s'est réjoui Samuel Gosselin, conseiller au développement rural et agroalimentaire à la MRC de la Haute-Yamaska.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer