Le lac Davignon au centre des discussions

Le directeur de l'aménagement urbain et de l'environnement... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le directeur de l'aménagement urbain et de l'environnement de Cowansville, Olivier Ricard

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le lac Davignon­ sera au coeur des discussions, le 29 novembre, lors d'une rencontre d'information où il sera question des actions passées et futures.

Dès 19 h 30, à la salle Pauline-­Martel de la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand de Cowansville, Olivier Ricard, directeur de l'aménagement urbain et de l'environnement de Cowansville­, un représentant de l'OBV Yamaska­ et Simon Lajeunesse­, de la MRC Brome-Missisquoi­, rencontreront les citoyens intéressés par le plan d'eau situé au coeur de la municipalité.

« Il y avait des gens qui se posaient des questions sur le lac, note M. Ricard en entrevue. Les municipalités ont posé plusieurs actions, mais on ne prend pas assez de temps de partager l'information avec les citoyens. On va parler globalement du lac. Du côté de la Ville, on va faire le point sur les réalisations déjà faites. Il y avait eu un plan d'action 2011-2015. On a mis au budget de faire le prochain plan d'action de 2017 à 2020-2025, selon la séquence qui sera choisie. »

Le représentant de l'Organisme de bassin versant (OBV) Yamaska­ parlera notamment de ce qui pourrait être fait dans le prochain plan.

 « Il a été question récemment de la sédimentation à l'entrée du lac, poursuit le directeur de l'aménagement urbain et de l'environnement. Simon Lajeunesse (de la MRC) va venir parler de la situation, de ce qui cause ça et des actions qu'on peut poser. C'est sûr que c'est une source qui est visible, mais on a un lac qui est en très bonne condition. On est chanceux. Il va expliquer l'état et, dans le plan d'action en 2017, on va sortir toutes les actions qui peuvent être faites pour couper la sédimentation à l'entrée du lac. »

La salle Pauline-Martel peut accueillir environ 75 personnes. M. Ricard espère faire salle comble.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer