Pas de hausse de taxes à Cowansville

Le maire de Cowansville Arthur Fauteux a affirmé... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le maire de Cowansville Arthur Fauteux a affirmé mardi en assemblée de conseil qu'aucune hausse de taxes foncières ne sera décrétée dans le budget 2017.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le compte de taxes des Cowansvillois ne subira aucune hausse en 2017. Le conseil adoptera le budget 2017 sur cette base, promet le maire Arthur Fauteux.

Citant le cadre financier de la Ville adopté en juillet dernier, M. Fauteux a indiqué en assemblée de conseil mardi que les élus étaient préoccupés « grandement » par la « capacité de payer de nos citoyens ». D'où la volonté du conseil de n'envisager aucune hausse de taxes. « On travaille encore le budget, mais c'est certain qu'on exclut toute hausse (de taxes) », a-t-il affirmé en marge de la soirée.

Fait à signaler, c'est en prononçant son discours sur la situation financière de la Ville que M. Fauteux­ a dévoilé les intentions du conseil sur le prochain compte de taxes foncières. Il répondait ainsi directement aux inquiétudes de la conseillère Corinne Labbé. La représentante du quartier de Ruiter avait exprimé vendredi sa crainte que les dépenses importantes réalisées cette année dans des infrastructures municipales ne forcent le conseil à décréter une hausse du taux de taxation résidentielle.

« Il n'y en aura pas », a réitéré M. Fauteux, encore surpris de la sortie médiatique de Mme Labbé.

Surplus de 1,2 M $

Par ailleurs, la Ville devrait dégager un surplus financier de 1,2 million de dollars à la fin de l'année. C'est un montant similaire aux dernières années, a souligné le maire. La trésorière prévoit que la dette atteindra au 31 décembre 26 937 312 $. Une partie de ce montant est à la charge du gouvernement du Québec­. La Ville pourra le chiffrer plus tard cette année.

Des rencontres sont prévues les 6, 14 et 26 novembre pour préparer le budget 2016, a dit M. Fauteux. Deux rencontres seront ajoutées pour le finaliser. Il sera adopté lors d'une assemblée extraordinaire le mercredi 14 décembre.

Mégaprojet

Le conseil a retenu les services de Tetra Tech pour préparer les plans et devis d'un ambitieux projet de réfection de rues. La firme l'a remporté devant six concurrentes en présentant une soumission de 209 254,50 $.

Le projet, évalué à 11 millions de dollars, concerne les rues Bernard­, Roland, Saint-Paul, Saint-Charles, John, Willard, Westmount et Caroline. Il s'agit de remplacer les conduits d'aqueduc et d'égout, d'installer des égouts pluviaux et de refaire la fondation de rues, le bitume et les trottoirs. « Ça fait longtemps qu'on veut aller dans ces rues. Tout doit être refait », a dit M. Fauteux.

Le projet a été soumis au Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées. Le programme fédéral-provincial prévoit des subventions couvrant 83 % des coûts. « On n'a jamais vu ça. On est contents parce que notre directeur général était prêt à présenter notre projet. On l'a fait avant que le provincial ne ferme le programme parce qu'il y avait trop de demandes. Il y a plein de villes, de grosses villes, qui n'ont pas eu le temps de soumettre leurs projets. »

Les municipalités qui obtiennent des subventions en vertu du FEPTEU­ ont jusqu'au 31 mars 2018 pour réaliser les travaux. « Ça ne laisse pas beaucoup de temps. Ça va être serré », a dit M. Fauteux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer