Le CIUSSS reporte la relocalisation du point de service à Sutton

La directrice des services généraux au CIUSSS de... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

La directrice des services généraux au CIUSSS de l'Estrie, Lyne Cardinal

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Sutton) Le point de service du CLSC La Pommeraie, qui offre des prélèvements et des soins ambulatoires, demeurera dans les locaux du centre de santé Sutton. Le propriétaire de la clinique a renouvelé le bail avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l'Estrie jusqu'en juin 2018, a indiqué l'organisation lundi.

Une ombre planait depuis plusieurs mois concernant le maintien du point de service du CLSC à Sutton, dont le bail se terminant le 31 décembre n'avait pas été reconduit. Le CIUSSS de l'Estrie tentait de dénouer l'impasse, cherchant de nouveaux espaces locatifs au coeur de Sutton, en vain. 

Des négociations entre les deux parties ont permis de trouver une solution temporaire. « Chaque année, les GMF [groupes de médecine de famille] demandent d'avoir de nouveaux médecins. C'était le cas à Sutton. Il n'y aura pas, pour la prochaine année, de poste supplémentaire. Donc, les espaces pour la pratique médicale [à la clinique] ne seront pas requis. Ce qui fait en sorte que le point de service peut poursuivre, a expliqué en entrevue la directrice des services généraux au CIUSSS de l'Estrie, Lyne Cardinal­. [...] Notre objectif est toujours de maintenir les services de proximité auprès de la population. On était limités à court terme. Ça nous permettra de nous ajuster et d'être proactifs. »

Un appel d'offres de location a été lancé du 6 au 17 août par le CIUSSS de l'Estrie. Une séance d'information sur le sujet a eu lieu le 23 août. Une poignée de citoyens y ont pris part. L'ouverture des soumissions était au calendrier le 7 septembre. Or, aucun candidat ne s'est manifesté. L'exercice a donc été reporté une première fois au 14 septembre, puis 14 jours plus tard, sans qu'aucun soumissionnaire­ réponde à l'appel d'offres.

Selon le document, l'espace locatif recherché doit être situé à Sutton dans un quadrilatère bien précis. Celui-ci est délimité au nord par le chemin Dyer, à l'est par la rue Highland, au sud par le chemin Billings et à l'ouest par la rue de Bromont. Les locaux doivent notamment avoir une superficie minimale de 100 mètres carrés et être accessibles aux personnes handicapées. Le bail prévu est de cinq ans. 

« Belle victoire »

Le CIUSSS de l'Estrie a affirmé avoir multiplié les pourparlers pour trouver une solution. Tentatives qui sont demeurées infructueuses. « Avant de lancer un appel d'offres [de location] public, on a fait le tour de tous les organismes locaux et on a consulté la municipalité pour voir si on pouvait héberger [le point de service] à Sutton quelque part. Ça n'a pas été positif », avait indiqué à La Voix de l'Est la conseillère aux communications du CIUSSS de l'Estrie, Marie-France Thibeault.

Consciente de l'urgence d'agir pour conserver les services de santé de proximité dans la municipalité, Diane Ferland était à pied d'oeuvre depuis mercredi dernier pour former un comité de citoyens. C'est avec enthousiasme que la résidante de Sutton­ a accueilli le renouvellement du bail. « Super !, a-t-elle lancé au bout du fil, lundi. C'est génial. C'est une belle victoire. Ça a valu la peine de lever le drapeau rouge. On va maintenir notre comité de vigilance pour suivre le dossier de près d'ici 2018. »

Le maire de Sutton, Louis Dandenault, a tenu des propos similaires. « Juin 2018, c'est idéal, a-t-il dit. On ne pouvait pas envisager de perdre le point de service du CLSC à Sutton. Notre population en a besoin. Maintenant, on a du temps pour trouver une solution. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer