Gain des Inouk en fusillade

Les Inouk sont revenus de l'arrière à deux... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk sont revenus de l'arrière à deux reprises dimanche pour finalement l'emporter 6-5 en tirs de barrage face aux Rangers de Montréal-Est.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) La tâche a été un peu plus ardue que prévu, mais les Inouk ont néanmoins eu le meilleur sur les Rangers de Montréal-Est, dimanche après-midi, en l'emportant 6-5 en tirs de barrage.

C'est l'attaquant Yamy Girard qui a tranché en fusillade après que la période de prolongation n'eut fait aucun maître. Il a déjoué Nathan L'Écuyer lors de la 4e ronde juste avant que Nathan Ward-Raymond ne ferme la porte pour donner la victoire aux Inouk.

« Ça a été une game extrêmement serrée. Montréal-Est a connu un très bon match. Ils ont sorti fort, ils avaient un plan de match bien établi et ils l'ont bien appliqué. De notre côté, on n'a pas lâché et en bout de ligne, on a réussi à aller chercher les deux points sur la route », a noté l'entraîneur-chef des Inouk, Patrick Gosselin.

Tirant de l'arrière 4-2 en deuxième période, Granby a comblé l'écart à deux reprises avant de finalement l'emporter. Les Inouk ont effet été coupables de quelques mauvais départs cette saison, mais très souvent, ils ont trouvé le moyen de revenir de l'arrière.

« Ça démontre notre détermination et que dans le hockey junior, il n'y a jamais rien de fini tant que ce n'est pas fini », a indiqué Patrick Gosselin.

Il faut dire que les Rangers ont péché par indiscipline dimanche, ouvrant la porte à une remontée des Inouk. Les Granbyens ont en effet inscrit quatre de leurs cinq buts en temps réglementaire alors qu'ils évoluaient avec un joueur en plus.

« Les choses ont bien fonctionné pour notre avantage numérique. On a ajusté certaines affaires puis les gars ont bien répondu. Des fois, c'est juste de déplacer un joueur pour exploiter les trous que l'adversaire donne. On a peaufiné nos stratégies dans le match et on a connu du succès », s'est réjoui Gosselin.

Bon match de Joachim Vachon

Revenu de sa blessure vendredi soir dernier, Joachim Vachon a brillé face aux Rangers en récoltant un but et deux aides. « Il a été très engagé physiquement, il a travaillé fort devant le filet et ça a vraiment été payant pour lui. Il a créé des occasions pour tous ses coéquipiers », a souligné Gosselin.

La vitesse de Maxime Borduas l'a de nouveau bien servi dimanche. L'attaquant a lui aussi amassé un but et deux passes dans la victoire. Philip Sardinha, William Leblanc et Alexandre Dufour ont été les autres marqueurs pour Granby. 

Le gardien Nathan Ward-Raymond a effectué 31 arrêts, signant du même coup sa cinquième victoire de la saison. Devant le filet des Rangers, L'Écuyer a affronté un barrage de 45 lancers.

Avec ce gain, les Inouk (10-5-1) partagent maintenant le second rang de la division Martin St-Louis avec les Braves de Valleyfield. Le coach du club granbyen refuse toutefois de s'emballer trop vite à propos de ce bon début de campagne.

« J'aime ce que je vois de mon équipe jusqu'ici, mais il est encore tôt dans la saison. On va attendre aux Fêtes avant de dresser notre premier bilan. C'est long une saison de hockey. Il faut simplement continuer de progresser en tant qu'équipe. C'est ça qui est le plus important pour l'instant », estime Gosselin.

La prochaine partie des Inouk aura lieu à domicile vendredi soir prochain à 19 h 45 contre les Panthères de Saint-Jérôme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer