Direction générale de la CSVDC: le poste est ouvert

Directeur général par intérim, Éric Racine sera candidat... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Directeur général par intérim, Éric Racine sera candidat au poste. «Je connais tous les rouages de la commission scolaire. Si on veut bien de mes services, ça me fera plaisir de continuer.»

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) Le successeur officiel d'André Messier sera bientôt connu. La commission scolaire du Val-des-Cerfs a entamé mardi le processus de nomination d'un nouveau directeur général.

L'ex-directeur général adjoint Éric Racine occupe le poste par intérim depuis avril 2015. M. Messier avait alors été suspendu, après un passage marqué par son attitude autoritaire et ses relations tendues avec le syndicat, les médias et certains commissaires.

Il a officiellement démissionné le 12 juillet dernier pour devenir directeur général adjoint au Conseil des écoles fransaskoises, à Regina. Les termes de son départ sont restés confidentiels.

M. Racine sera candidat au poste de directeur général. « Ça fait un an et demi que je travaille d'arrache-pied pour remonter l'organisation, indique-t-il. Je connais tous les rouages de la commission scolaire. Si on veut bien de mes services, ça me fera plaisir de continuer. »

Feuille blanche

Bien qu'il parte avec une longueur d'avance, sa nomination n'est toutefois pas assurée, dit le président de Val-des-Cerfs, Paul Sarrazin. « Les commissaires auraient pu procéder à une nomination, mais on veut laisser la chance à tous les candidats. C'est un poste important et on veut choisir la meilleure personne. Le poste est vraiment ouvert, à l'interne comme à l'externe. On part sur une feuille blanche. On ne veut pas revivre ce qu'on a vécu. »

Un « bagage académique nécessaire » et une « passion de l'éducation » sont des prérequis. « Je ne m'attends pas à avoir 50 candidatures, dit M. Sarrazin. C'est un poste important de la fonction publique québécoise, avec les responsabilités qui viennent avec. »

La Fédération des commissions scolaires accompagne Val-des-Cerfs dans le processus de nomination en effectuant un premier tri des candidats. Suivront les étapes de l'évaluation et de l'entrevue, pour lesquelles un comité de cinq membres du conseil des commissaires sera formé. 

Les personnes intéressées ont jusqu'au 10 novembre pour se manifester. Idéalement, la nomination se ferait à la dernière séance du conseil des commissaires, le 13 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer