Quatorze blessés dans une collision à Rougemont

Quatorze personnes ont été blessées dans un accident,... (fournie par le Service de sécurité incendie de Rougemont)

Agrandir

Quatorze personnes ont été blessées dans un accident, vendredi matin, à Rougemont.

fournie par le Service de sécurité incendie de Rougemont

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Rougemont) Le travail des secouristes n'a pas été de tout repos dans le rang de la Grande Caroline à Rougemont vendredi matin. Quatorze personnes ont été blessées dans une collision impliquant une voiture et une fourgonnette qui transportait des travailleurs agricoles, vers 8 h 40.

L'enquête des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) tend à démontrer que la conductrice d'une Honda Civic dans laquelle voyageait sa fillette aurait tenté de dépasser la minifourgonnette lorsque le conducteur de cette dernière a amorcé un virage à gauche dans l'entrée d'un pomiculteur; l'impact a été inévitable.

La femme, qui semblait en état de choc, et la fillette qui voyageait avec elle ont été les premières à être traitées par les paramédicaux avant d'être transportées à l'hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe.

Des travailleurs étrangers qui voyageaient dans la fourgonnette, seulement deux se plaignaient de douleurs au cou au départ, explique Patrick Brodeur, directeur du Service de sécurité incendie de Rougemont, qui est intervenu avec des pompiers de sa brigade. La barrière de la langue a toutefois limité les discussions avec les autres. Lorsqu'une interprète est arrivée sur place, dix autres travailleurs ont fait savoir qu'ils souffraient eux aussi de douleurs, ajoute-t-il.

Les pompiers ont assisté les paramédics en les aidant à immobiliser les patients avant leur transport vers l'hôpital. Six ambulances ont été dépêchées sur les lieux pour assurer leur transport vers le centre hospitalier de Saint-Jean-sur-Richelieu. Certains souffrent de blessures mineures tandis que d'autres ont été examinés par mesure préventive.

L'intervention des secouristes a duré près de deux heures.

Les policiers poursuivent leur enquête pour déterminer les causes de l'accident. Ils doivent notamment déterminer si l'un des conducteurs aurait enfreint le Code de la sécurité routière, indique la sergente Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ en Montérégie. Le cas échéant, les policiers pourraient donner une contravention. Aucun élément criminel n'est en cause, précise toutefois la SQ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer