Mont Sutton: les nouveaux propriétaires fébriles

Les travaux d'installation des nouveaux canons à neige... (fournie par Mont Sutton)

Agrandir

Les travaux d'installation des nouveaux canons à neige sont en cours au Mont Sutton.

fournie par Mont Sutton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Sutton) Acquisition de nouveaux canons à neige et lancement d'une vaste réflexion stratégique: les nouveaux propriétaires du Mont Sutton sont fébriles, alors que les préparatifs battent leur plein en vue de la prochaine saison hivernale.

Les nouveaux propriétaires de Mont Sutton feront l'acquisition... (fournie par Mont Sutton) - image 1.0

Agrandir

Les nouveaux propriétaires de Mont Sutton feront l'acquisition de 50 nouveaux canons à neige afin d'améliorer l'efficacité des opérations d'enneigement.

fournie par Mont Sutton

«Le compte à rebours est commencé. On a hâte de peser sur le bouton, de partir la fabrication de neige et de recevoir nos clients au mois de décembre», a lancé le président-directeur général de la station de ski, Jean-Michel Ryan, en entrevue à La Voix de l'Est.

Cette fébrilité pré-hivernale n'est pas nouvelle pour Jean-Michel Ryan. Il dirige la station de ski depuis 10 ans. Mais les préparatifs ont une saveur différente cette année puisque l'homme d'affaires s'est porté acquéreur de Mont Sutton au début de 2016 avec Pierre Chesnay et Sylvain Gervais.

«On a les mêmes préoccupations qu'avant, la même équipe. Ce qui change, c'est qu'on a le goût d'aller vite et d'exécuter notre plan de match», souligne Jean-Michel Ryan.

À court terme, ce plan prévoit des investissements de 750 000$, dont 500 000$ pour l'acquisition de 50 nouveaux canons à neige plus efficaces et moins énergivores. L'objectif: améliorer l'efficacité des opérations d'enneigement et la qualité de la neige, note le PDG.

Réflexion

La première saison hivernale des nouveaux propriétaires sera cependant marquée par une vaste réflexion stratégique qui permettra d'établir un plan de développement à long terme. Quelque 250 000$ seront investis dans cet exercice qui devrait s'étirer sur quelques mois.

Quelles activités pourraient s'ajouter à l'offre actuelle? De quelle façon le développement immobilier pourrait-il se déployer? «Notre ambition, c'est de devenir une destination quatre saisons, précise Jean-Michel Ryan. On connaît les défis, mais il faut prendre du recul et se faire accompagner pour être sûr qu'on va prendre les bonnes décisions.»

L'hébergement, le vélo de montagne: tout sera à l'étude, dit-il. Une chose est cependant claire aux yeux des nouveaux propriétaires, le développement futur de la station s'effectuera en respectant son «ADN».

Continuité

«On l'a dit d'entrée de jeu, on veut s'inscrire dans la continuité. La famille Boulanger (fondatrice de la station) a fait un excellent travail pour aménager les pistes et développer la station de ski. C'est ce travail là qu'on a acheté à tous égards et qu'on veut consolider», relève Jean-Michel Ryan.

Mais, outre la consolidation des activités actuelles, la diversification des sources de revenus est également une préoccupation des nouveaux propriétaires. «On va le faire dans le même esprit de développement de proximité avec la nature qui fait l'ADN de la place», assure le copropriétaire.

D'ici à ce que les premiers flocons déboulent du ciel à Sutton, la montagne colorée se laissera cependant admirer encore pour un dernier week-end, les 15 et 16 octobre, dans le cadre du Festival d'automne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer