Un projet de plate-forme de compostage est lancé

Un dôme recouvrira une partie de la future... (fournie par la RIEDSBM)

Agrandir

Un dôme recouvrira une partie de la future plate-forme de compostage de la RIEDSBM à Cowansville. Il sera similaire à celui du site de compostage de matières organiques de la MRC du Rocher-Percé.

fournie par la RIEDSBM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) La Régie intermunicipale d'élimination des déchets solides de Brome-Missisquoi (RIEDSBM) vient de lancer un premier appel d'offres en vue de se doter d'une plate-forme de compostage. Elle vise toujours à offrir le service à l'automne 2017 à l'ensemble des municipalités de la MRC.

L'organisme paramunicipal sollicite des soumissions d'entreprises spécialisées pour préparer les plans et devis d'une plate-forme de 30 x 80 mètres carrés. C'est sur celle-ci que les matières organiques provenant des collectes de bacs bruns dans les municipalités seront déposées pour commencer leur processus de décomposition. En plus de la dalle de béton, l'appel d'offres inclut les plans pour installer un système automatisé pour retourner le compost et un dôme pour recouvrir une section de la plate-forme pour protéger le compost des précipitations, indique Carole Lebel, directrice générale de la RIEDSBM.

Les firmes de génie ont jusqu'au 18 octobre pour déposer leur soumission. Elles devront démontrer qu'elles ont l'expertise pour ce genre de projets et inclure des exemples de projets similaires auxquels elles ont été associées. Leurs compétences reconnues par un comité de la Régie, leurs soumissions seront ouvertes, a dit Mme Lebel.

Le conseil d'administration devrait accorder le contrat lors de sa rencontre régulière de novembre. Un appel d'offres sera lancé par la suite pour des soumissions pour construire les infrastructures.

Les dirigeants de la Régie ont visité ces derniers mois quelques municipalités munies de plates-formes de compostage. La municipalité de Rimouski et la MRC du Rocher-Percé en ont de très récentes, a souligné Mme Lebel. Les installations de la Ville de Toronto ont également été visitées.

Le site de la Ville de Rimouski a particulièrement retenu l'attention de Mme Lebel. La Régie s'en inspirera. «C'est un beau site, très propre et qui produit un compost de qualité à bon coût», a-t-elle dit.

Travaux au printemps

La construction de la plate-forme de la Régie devrait débuter au printemps. Les travaux devraient durer six semaines, selon Mme Lebel.

La plate-forme de compostage aura une capacité annuelle de traitement de 12 600 tonnes métriques de matières organiques, dont 2000 tonnes métriques provenant des usines de traitement des eaux usées de Farnham et de Cowansville. Plusieurs municipalités de la MRC ont déjà adopté des résolutions indiquant qu'elles feront affaire avec la Régie.

Le gouvernement du Québec exige que les municipalités revalorisent d'ici 2020 toutes les matières organiques produites par leurs citoyens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer