Cowansville: six unifamiliales au lieu d'un édifice pour aînés

Les propriétaires du terrain où s'érigeait naguère la... (plan fourni par la Ville de Cowansville)

Agrandir

Les propriétaires du terrain où s'érigeait naguère la Maison Robinson l'ont subdivisé en six lots. Des maisons unifamiliales y seront construites.

plan fourni par la Ville de Cowansville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le vaste terrain de la rue Principale à Cowansville où des promoteurs souhaitaient construire un édifice de 150 logements pour personnes âgées autonomes accueillera plutôt six maisons unifamiliales.

Le conseil municipal a approuvé mardi soir le plan de lotissement déposé par la compagnie Pur Immobilia propriétaire du terrain au 738 de la rue Principale. Ils proposent de diviser la propriété de 1,4 hectare en six lots d'une superficie variant entre 1700 et 2300 mètres carrés. Un petit parc est aussi prévu à l'avant des terrains. Les futurs propriétaires auront un droit d'accès commun au lac Davignon alors qu'un petit sentier sera aménagé. Il mènera à un quai.

Cette propriété, où se trouvait la maison Robinson, s'est retrouvée au coeur d'un bras de fer l'automne dernier entre les promoteurs et des citoyens opposés à ce qu'un édifice de trois étages comprenant 150 logements soit construit dans ce secteur patrimonial.

La question s'est finalement réglée en avril alors que 677 citoyens ont signé le registre demandant la tenue d'un référendum sur le nouveau plan d'urbanisme de la Ville. Celui-ci renfermait une modification de zonage permettant la construction d'édifice de trois étages dans le secteur concerné alors que l'ancien zonage le limitait à deux. Le conseil a décidé de ne pas organiser de référendum.

La construction de six maisons unifamiliales s'avère un bon plan B, estime le maire Arthur Fauteux. «Ça ne remplacera jamais le premier projet. Je ne suis toujours pas d'accord avec les critiques entendues de certains citoyens. C'était un projet très intéressant pour la Ville, mais surtout pour nos citoyens plus âgés qui auraient pu aller vivre là. Mais l'important maintenant est qu'on est sorti de cette impasse, qu'on est passé à travers les méandres et qu'on a un beau projet pour ce terrain. On en est très heureux», a-t-il dit en entrevue en marge du conseil.

La construction de l'édifice aurait entraîné un investissement de 24,5 millions de dollars et aurait permis de créer 40 emplois, selon les promoteurs.

Oui à la RARCE

La direction de la Régie aéroportuaire régionale des Cantons-de-l'Est (RARCE) peut par ailleurs compter sur l'appui de la Ville de Cowansville pour acquérir un terrain de 120 785 mètres carrés (1,3 million de pieds carrés) attenant l'aéroport Roland-Désourdy à Bromont.

La RARCE veut emprunter 300 000$ pour faire l'acquisition du terrain de la compagnie IBM. Elle doit cependant obtenir l'aval des trois villes propriétaires de l'organisme pour le faire. La Ville de Bromont a donné son feu vert lundi. Reste à la Ville de Granby à adopter une résolution en ce sens.

Le terrain permettra à la RARCE d'attirer des entreprises du secteur de l'aéronautique.

«Il y a des possibilités de développement, mais la Régie manque d'espaces. Elle veut qu'on endosse son prêt», a expliqué M. Fauteux, rappelant que l'organisme est toujours en attente d'une autorisation du ministère des Transports fédéral pour offrir des vols vers Toronto.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer