En bref

Marieville: des détonateurs en pleine rue (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Marieville: des détonateurs en pleine rue

Un camion transportant de la dynamite a perdu une partie de son chargement, mardi midi, à Marieville.

En raison d'une porte qui s'est ouverte à l'arrière de la remorque, des détonateurs se sont retrouvés sur la route 227, près de l'intersection avec la route 112. Appelés à 12h22, les pompiers de Marieville ont aidé le camionneur - qui s'est rapidement rendu compte de l'incident - à récupérer la dizaine de boîtes éparpillées sur la route et en bordure du fossé.

«On pensait que c'était de la dynamite, mais la dynamite était dans un autre compartiment. [...] Ça fait que ce n'était rien de grave», indique le directeur du service de Sécurité incendie de l'endroit, Robert Dubuc.

Celui-ci ne déplore aucun dommage, mentionnant qu'il n'a pas été nécessaire de fermer la route pour les quelques minutes qu'a duré l'intervention. Les policiers de la Sûreté du Québec se sont tout de même assurés que tout était en ordre lorsque le camionneur a repris son chemin. Jérôme Roy

Saint-Pie: Un chasseur secouru sur la rivière

Une sortie de chasse aurait pu tourner à la tragédie, lundi matin, lorsqu'un homme a chaviré de sa chaloupe. Le chasseur âgé de la soixantaine était à bord de sa chaloupe sur la rivière Noire, à Saint-Pie, lorsqu'il est tombé à l'eau.

L'homme a réussi à nager jusqu'à une petite île située non loin, explique Sylvain Daigneault, directeur du Service des incendies de Saint-Pie.

Les secours ont été appelés pour ramener l'homme sur la terre ferme. Les pompiers de Saint-Pie ont fait appel à l'équipe de sauvetage nautique de Saint-Hyacinthe pour intervenir.

Après une trentaine de minutes à patienter alors que le mercure oscillait autour de 5 degrés Celcius, l'homme a été secouru. Il a été examiné par les paramédics, puis a été transporté à l'hôpital par mesure préventive. Karine Blanchard

La région se démarque dans le textile

Des entreprises de la région ont été placées sous les projecteurs à l'occasion du colloque 2016 du Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie textile du Québec (CSMO Textile).

Les organisateurs de l'événement - qui avait lieu le 23 septembre à Drummondville - tenaient à souligner et à partager le témoignage de trois entreprises jugées soit étonnante, prometteuse ou tenace.

La mention d'entreprise tenace est revenue à Produits Belt-Tech. Créée en 1931, l'entreprise granbyenne a changé de nom trois fois et se spécialise aujourd'hui dans la fabrication de sangles pour les automobiles et les avions.

Stedfast, également de Granby, a aussi été saluée pour sa ténacité.

Pour sa part, Beaulieu Canada a obtenu la mention d'entreprise étonnante. La fibre environnementale de l'entreprise d'Acton Vale - qui a reçu la mention «championne de la récupération» remise par Cascades - a ainsi été soulignée.

Dans la même catégorie, CSMO Textile a aussi salué au passage l'entreprise granbyenne Protec-Style pour son travail avec la fibre d'asclépiade.

C'est CDRM, de La Prairie, qui a reçu la mention d'entreprise prometteuse. Jérôme Roy

Conférence sur l'écologie industrielle

Savoir explorer organisera une conférence sur l'écologie industrielle à Cowansville, le jeudi 13 octobre, de 8 h 30 à 11 h, à la salle Brome de l'édifice de la MRC Brome-Missisquoi (749, rue Principale).

Lors de cette conférence offerte au grand public ainsi qu'aux entreprises, Oriana Familiar et Gabriel Arguin, conseillers en développement durable au CLD de Brome-Missisquoi, et Marie-Josée Fleury, présidente de M4P/DeltaGomma, parleront du réseau de Symbiose industrielle qui met en relations les industries de la région pour qu'elles réutilisent les résidus de leur production.

«C'est l'occasion pour la population, les organismes et les entreprises de découvrir le fonctionnement d'un réseau qui fait sa marque depuis quelques années», explique Karine Filiatrault, responsable de l'activité.

«Les participants auront la chance de voir des innovations concrètes, telles que des pièces de caoutchouc et de plastique de première qualité faites de matières recyclées par une entreprise de Cowansville», indique Mme Familiar. Pour inscription: 450-558-1781 ou info@savoirexplorer.com Michel Laliberté

Inspection de ponts à Cowansville

Deux ponts qui enjambent le ruisseau Gear à Cowansville seront partiellement fermés à la circulation en début de semaine prochaine.

Le ministère des Transports prévoit d'abord fermer une voie sur deux, mardi entre 10 h et 14 h, sur le pont Armand-Pépin. La structure est située dans la rue de la Rivière.

Mercredi, le même scénario se produira sur le pont John-Massie, rue Beaumont. Des signaleurs assureront la sécurité lors des inspections. Jérôme Roy

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer