Semaine de la prévention des incendies: attention aux feux de cuisson

Les pompiers de la Haute-Yamaska organiseront différentes activités... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les pompiers de la Haute-Yamaska organiseront différentes activités à l'occasion de la Semaine de la prévention des incendies, qui se déroulera du 9 au 15 octobre.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Warden) Les feux de cuisson représentent le tiers des incendies résidentiels au Québec. La Semaine de la prévention des incendies misera donc sur des conseils de prévention autour de la cuisinière et des bons gestes à adopter pour prévenir un sinistre.

«Le feu de cuisson a un haut taux de cause d'incendie», a expliqué Patrick Gallagher, directeur du Service de sécurité incendie régional de la Ville de Waterloo, lors du dévoilement des activités, mardi, à Warden.

Des données recueillies par le ministère de la Sécurité publique établissent que près du tiers des incendies en milieu résidentiel sont attribuables à des feux de cuisson, qu'il s'agisse d'un chaudron oublié sur la cuisinière ou encore de l'huile de friture qui s'enflamme.

C'est donc sous le thème «Le combat des chefs, c'est dans la cuisine que ça se passe» que se déroulera la Semaine de la prévention des incendies du 9 au 15 octobre. Des capsules de prévention mettant en vedette Bob le chef seront notamment diffusées sur internet.

Les pompiers des services des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Miton, Waterloo, Shefford, Granby et Bromont organiseront diverses activités de prévention. La grande nouveauté cette année est la tenue d'une journée portes ouvertes qui aura lieu dans de nombreuses casernes aux quatre coins du Québec le 15 octobre.

Waterloo accueillera pour sa part les citoyens dans la cour de l'église St-Bernardin. Des jeux, un parcours de pompiers pour les enfants et une démonstration de feu de cuisson seront entre autres au programme. Shefford participera également en ouvrant les portes de sa caserne. Des activités sont prévues pour les enfants et la mascotte Burny sera de la fête.

Sensibilisation

Les services des incendies de la région feront également de la prévention dans les établissements scolaires et les garderies. «Les jeunes sont nos porte-paroles, indique M. Gallagher. On va les rencontrer et ils amènent le message à la maison. C'est une clientèle cible pour les services d'incendie parce que c'est avec eux qu'on va bâtir l'avenir».

Les citoyens sont aussi invités à prendre part à la Grande évacuation, le 12 octobre, à 18 h. Au même moment partout au Québec, les citoyens pourront mettre à exécution leur plan d'évacuation. Des exercices d'évacuation sont d'ailleurs prévus dans certains établissements de la MRC de la Haute-Yamaska.

Des kiosques de prévention s'installeront tout au long de la semaine à différentes adresses à Granby. Les pompiers de tous les services de la Haute-Yamaska seront d'ailleurs réunis le 15 octobre au magasin Canadian Tire de Granby.

La MRC de la Haute-Yamaska profite de cette semaine pour dévoiler un nouvel outil à l'attention des citoyens. Le dépliant La prévention incendie à la maison en Haute-Yamaska, disponible en version électronique et auprès des services incendie, aborde les gestes à poser pour prévenir les incendies, notamment en matière de cuisson, d'article de fumeur et d'appareil de détection.

«La préoccupation en incendie est de minimiser les dommages et de sauver des vies par vos interventions», a résumé Paul Sarrazin, le maire de Sainte-Cécile-de-Milton et préfet suppléant de la MRC de la Haute-Yamaska en s'adressant aux représentants des différents services d'incendie du territoire présents à la conférence de presse.

La programmation complète des activités est disponible sur le site internet de chaque municipalité participante.

Le directeur du Service de sécurité incendie régional... (Alain Dion, La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

Le directeur du Service de sécurité incendie régional de la Ville de Waterloo, Patrick Gallagher, met en garde à la population à la suite de fraudes survenues ces derniers temps.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Des avertisseurs et des extincteurs trois plus chers

Les pompiers mettent en garde la population. Des fraudeurs ont sévi ces derniers temps en prétendant être mandatés par les sapeurs pour inspecter leur résidence, ce qui n'est pas le cas. Ils profitaient de l'occasion pour vendre des avertisseurs de fumée et des extincteurs à des prix exorbitants.

«C'est de la pure fraude», dénonce Patrick Gallagher, directeur du Service de sécurité incendie régional de la Ville de Waterloo, qui a profité de la conférence de presse annonçant les activités de la Semaine de la prévention des incendies pour demander aux citoyens d'être vigilants.

Des dizaines de citoyens se sont plaints en disant avoir été contactés par téléphone par une firme privée disant être mandatée par le service des incendies qui était trop débordé pour procéder à l'inspection de leur maison. «On ne fait pas faire les visites par des firmes. C'est les pompiers qui s'en occupent», dit le directeur Gallagher.

Après avoir établi un contact avec leur victime, les fraudeurs se rendaient à leur domicile, réalisaient la fausse inspection, puis terminaient la visite en vendant des avertisseurs de fumée et des extincteurs à des prix trois fois plus élevés qu'en magasin, fait savoir le chef. «Les pompiers ne vendent pas de matériel. On recommande aux citoyens d'aller dans des boutiques spécialisées ou des magasins grande surface», précise M. Gallagher.

Les préventionnistes des municipalités touchées, notamment Waterloo, Shefford et Waterloo, se sont concertés pour localiser le fraudeur, ce qu'ils ont réussi. Deux personnes qui travaillaient pour une entreprise effectuaient des appels et des visites qui n'étaient toutefois pas approuvés par l'entreprise, ce qui a conduit à leur congédiement.

Les pompiers rappellent aux citoyens que dans le doute ils peuvent appeler à leur service des incendies pour valider l'identité d'un sapeur qui se présente à leur résidence pour effectuer une inspection. «Il faut être très vigilant et savoir à qui ont à affaire», dit M. Gallagher.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer