Le jeune de 20 ans succombe à ses blessures

Anthony Racine circulait en direction du village de... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Anthony Racine circulait en direction du village de Dunham au volant d'un motocross lorsqu'il a percuté une roulotte tirée par un véhicule.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Anthony Racine, le jeune homme de 20 ans de Bedford qui reposait dans un état critique, a finalement succombé à ses blessures durant la nuit, après avoir heurté de plein fouet une roulotte en motocross, sur la route 202 dimanche à Dunham.

«Il est décédé durant la nuit», confirme la porte-parole de la Sûreté du Québec Ingrid Asselin lundi. Les policiers de la Sûreté du Québec avaient reçu un appel peu avant 14 h dimanche pour deux motocross qui circulaient avec imprudence dans un quartier résidentiel.

Quelques minutes plus tard, alors que des policiers ratissaient le secteur à la recherche des deux motocyclistes, un nouvel appel a été fait à la centrale pour signaler un accident sur la route 202, non loin du poste de la SQ.

Le motocross circulait en direction du village de Dunham lorsqu'il a percuté une roulotte tirée par un véhicule. Le conducteur du véhicule, qui s'en venait en sens inverse, tournait au même moment dans une entrée privée. La moto s'est retrouvée dans le fossé de l'autre voie après l'impact.

Le jeune motocycliste de Bedford avait été transporté à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins.

La vitesse pourrait avoir contribué à l'accident. L'enquête menée par la SQ suit toujours son cours afin de faire toute la lumière sur les circonstances de l'accident.

Dernier au revoir à Jean Langevin

Les obsèques de Jean Langevin, mort tragiquement dans un accident de kayak le 16 septembre, se tiendront le samedi 15 octobre dès 14h, au complexe funéraire Alfred Dallaire Memoria situé au 4231, rue Saint-Laurent à Montréal. Une cérémonie commémorative aura lieu à partir de 15h.

Rappelons que M. Langevin était directeur général de Bromont depuis octobre 2014. Il était également membre de l'Ordre des urbanistes du Québec et de la Chambre des notaires du Québec.

Il laisse dans le deuil sa conjointe Marie-Aline Vadius, le fils de celle-ci Rodhney ainsi que son frère Robert (Renée Claude).

Les proches du disparu suggèrent que les témoignages de sympathies se traduisent par un don à l'une des causes qu'il appuyait. Notamment la fondation Greenpeace, la Société Canadienne du Cancer, la fondation Yvon Deschamps, le musée du Fier Monde, la fondation Pointe-à-Callière, la Mission Bon accueil, l'orchestre Symphonique de Montréal, la fondation des maladies mentales, les Amis de la Montagne, les Amis du Devoir, Culture Montréal et Equiterre. - La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer