Cap sur une politique jeunesse à Granby

La Ville de Granby ira de l'avant avec... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La Ville de Granby ira de l'avant avec l'élaboration d'une politique jeunesse, ont décidé les élus lundi soir.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Les jeunes Granbyens devraient se sentir plus interpellés au cours des prochains mois, croit le maire Pascal Bonin. Les élus ont donné le feu vert lundi soir à l'élaboration d'une politique jeunesse ainsi qu'à la formation d'un comité de pilotage et d'un comité jeunesse.

«C'est une année où ça va bouger beaucoup. J'ai bien hâte de faire ces annonces-là. C'est un peu plus inorthodoxe que d'habitude», a affirmé le maire Bonin aux médias au terme de la séance ordinaire du conseil.

L'élaboration d'une politique jeunesse a notamment pour but de stimuler une plus grande participation des jeunes. «Le conseil municipal a le désir très fort d'aller chercher les jeunes et de faire des choses pour eux», assure Pascal Bonin.

Selon lui, le travail a commencé de façon plus informelle il y a environ un an, alors qu'environ 1000 jeunes ont répondu à un sondage qui visait notamment à connaître leurs besoins. Au cours des derniers mois, deux conseillers municipaux, Julie Bourdon et Éric Duchesneau, ont été délégués au comité politique jeunesse sur lequel siègent également le maire, le directeur général de la Ville, Michel Pineault, et le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher.

Lundi soir, il a été conclu que le comité de pilotage de la nouvelle politique à élaborer réunira notamment les représentants de 10 organismes en lien avec les jeunes, dont la Maison des jeunes, les écoles secondaires, le Cégep de Granby et Solidarité ethnique régionale de la Yamaska.

Un groupe de jeunes (deux étudiants par école secondaire, trois du Cégep et trois non-étudiants) sera aussi appelé à participer au comité jeunesse de la politique. Il sera accompagné de la coordonnatrice jeunesse de Vie culturelle et communautaire de Granby. Un appel public de candidatures sera éventuellement réalisé. L'égalité des représentants féminins et masculins est en outre visée, est-il précisé dans le sommaire décisionnel dont les médias ont obtenu copie.

Budget

S'il est emballé par la formation de ces comités, le maire Bonin se fait toutefois peu loquace sur les actions concrètes qui seront posées dans la foulée de l'élaboration et l'adoption de la future politique jeunesse.

«Je ne veux pas en dire plus. Je veux laisser les gens faire leur travail», dit-il.

Selon lui, «plusieurs annonces» sont néanmoins à prévoir. Des annonces qui seront cependant tributaires du budget qui sera adopté par le conseil municipal en décembre prochain.

«Les gens devront accepter le budget parce qu'il y a des sommes d'argent liées à ça. (...) Mais je pense que ça va surprendre. Encore une fois, on va sortir du lot avec ce qu'on peut faire pour les jeunes», lance le maire Bonin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer