Farnham offre un dollar pour l'ancien presbytère

La Ville veut acheter la Maison communautaire de... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La Ville veut acheter la Maison communautaire de Farnham pour 1 $ afin de la remettre à ce même organisme.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) La Ville de Farnham offre un dollar symbolique au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie pour acheter l'ancien presbytère Saint-Romuald.

Une fois dans son giron, elle le refilera à la Maison communautaire de Farnham, qui entamera d'importantes rénovations et continuera à assumer la gestion du bâtiment.

C'est la proposition que le conseil fait au CIUSSS de l'Estrie. «On ne le paiera pas plus en raison de toutes les rénovations qu'on doit mettre dans le bâtiment. Mais même à ce prix, on pense que c'est une bonne affaire pour eux parce que le bâtiment va continuer de servir à des organismes communautaires», explique François Giasson, directeur général de la Ville.

Une estimation des travaux de rénovation à effectuer, préparée pour la Ville de Farnham, évalue les coûts à 733 000 $. Des travaux à la toiture et au balcon de l'édifice construit en 1930 doivent être faits à court terme. Parmi les autres travaux, notons que les portes et fenêtres sont à changer et qu'un système de gicleurs doit être installé.

La Maison communautaire de Farnham dispose d'un fonds de réserve de 40 000 $, souligneM. Giasson. L'argent pourrait servir pour les travaux initiaux, a-t-il dit, le reste pouvant être emprunté. Il signale que l'organisation aurait une capacité d'emprunt parce que la propriété vaut plus de 800 000 $. Les revenus continueraient de provenir des loyers versés, a-t-il dit.

La direction du CIUSSS de l'Estrie a été avisée des intentions du conseil avant que celui-ci n'adopte officiellement la semaine dernière une résolution encadrant son offre. «On veut être très ouverts avec eux. On leur a expliqué ce qu'on entend faire, comment on voyait le rôle de la Maison communautaire. Je pense qu'ils comprennent que c'est dans l'intérêt de tout le monde que ça reste un endroit où les organismes communautaires pourront avoir leurs activités», a dit M. Giasson.

L'ancien presbytère, qui abritait jusqu'en 2000 le CLSC La Pommeraie, accueille maintenant neuf organismes communautaires dont la garderie Les Champignoles, la Maison des jeunes et la Corporation de développement communautaire de Brome-Missisquoi.

La direction du CIUSSS n'était pas prête mercredi en fin d'après-midi à commenter l'offre de la Ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer