Bacs bruns: la Haute-Yamaska annonce ses couleurs

Les citoyens du secteur 9, à Granby, seront... (archives La Presse)

Agrandir

Les citoyens du secteur 9, à Granby, seront les premiers à accueillir la collecte des matières organiques dès mai 2017.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Une étape importante est franchie dans l'implantation de bacs bruns (collecte des matières organiques) dans toute la Haute-Yamaska en 2019.

L'appel d'offres pour la fourniture de ce type de contenant a été lancé vendredi par la MRC. Mercredi, ce sera au tour de celui concernant la collecte, le transport et le traitement des matières résiduelles destinées à être transformées en compost.

«Nous entrons indéniablement dans la phase de l'implantation, indique Pascal Bonin, préfet de la MRC de la Haute-Yamaska et maire de Granby, par communiqué. Jusqu'à présent, la MRC a réalisé toutes les étapes concernant la logistique de la collecte des matières organiques. Maintenant, nous sommes fin prêts à passer aux actions concrètes dans un premier secteur.»

La Haute-Yamaska a en effet sélectionné le secteur 9 de Granby pour être le premier à être desservi par cette collecte lors d'une période de rodage, en mai 2017. Il a été choisi pour sa facilité d'accès ainsi que le nombre et la diversité de ses bâtiments, dont celui de la MRC.

Dans cette zone située au centre de la ville, les citoyens seront contactés au cours des prochains mois. «Ils seront conviés à une séance d'information où ils recevront tous les outils nécessaires», dit le maire Bonin.

Harmonie

Au printemps 2018, les citoyens d'une autre municipalité, celle de Saint-Alphonse-de-Granby, accueilleront les bacs bruns. Eux aussi seront accompagnés par la MRC «de sorte que le déploiement sur l'ensemble du territoire se fasse harmonieusement en 2019», dit Ariane Coupal, chef de projet, volet matières organiques à la MRC.

«À chaque nouvelle étape, un suivi du démarrage et des collectes sera effectué.»

L'implantation des bacs bruns pour les résidences et immeubles d'un à cinq logements s'inscrit dans le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020. Il vise à respecter l'objectif de Québec de bannir les matières organiques de l'enfouissement d'ici quatre ans.

Dans Brome-Missisquoi, les municipalités de Bedford, Cowansville, Dunham et Farnham doivent imiter Bromont et introduire les bacs bruns dès avril 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer