Plusieurs nouveautés à l'affiche des Week-ends gourmands

La présidente de Tourisme Rougemont, Isabelle Robert.... (Alain Dion)

Agrandir

La présidente de Tourisme Rougemont, Isabelle Robert.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rougemont) Les Week-ends gourmands de Rougemont sont de retour pour une 14e édition avec plusieurs nouveautés destinées aux visiteurs, que les organisateurs espèrent accueillir en grand nombre.

Les milliers de personnes qui fouleront les tapis verts parsemés de pommiers ne sauront pas où donner de la tête parmi les 28 sites à visiter, disséminés un peu partout dans le village pomicole, lors des six fins de semaine de l'événement, qui s'étalera du 10 septembre au 16 octobre.

«Puisqu'il y a une belle multiplicité, on veut faire connaître tous les aspects de Rougemont, que ce soit du côté gourmand, du terroir, des vergers, des cidreries et vignobles, des maraichers ou même de l'érable et de la savonnerie», explique la présidente de Tourisme Rougemont, Isabelle Robert.

Tous les sens seront certainement assouvis grâce à la venue de cinq chefs de renom provenant de la Montérégie, qui feront découvrir de nouvelles façons d'apprêter des produits régionaux.

La glace sera brisée par Philippe Hamelin, du restaurant Le Jozéphil, le 11 septembre (de 11 h à 14 h) au Verger la Vieille Grange. Il sera suivi le 17 septembre (de 11 h à 14 h) au Domaine Cartier-Potelle par Émilie C. Brochu de Loca Chef. Le 24 septembre (de 11 h à 14 h) au Verger Trois Pommes, ce sera au tour d'Éric Bellemare du restaurant Chez L'Artisan.

Le 8 octobre (de 11 h à 14 h), le collaborateur de la chaîne CASA Rémy Couture sera au bureau d'information, qui sera très utile pour guider les visiteurs. Pour terminer le tout, le lendemain, de 12 h à 15 h dans ce cas, François Pellerin du café-boulangerie Le Garde-Manger de François sera au Coteau Rougemont.

«C'est un événement qui permet de bien faire la renommée de la ville», s'est réjoui le maire de Rougemont, Alain Brière.

Le député de Shefford Pierre Breton a même affirmé qu'il fera une déclaration en Chambre des Communes pour souligner l'événement, lors de la reprise des travaux le 19 septembre prochain. «Il y a un beau dynamisme autour de la ville. Ça permet de faire de belles découvertes et [...] c'est très bon pour l'économie», a-t-il lancé.

Chaque année, plus de 100 000 personnes visitent le bucolique village pomicole et ses attraits gourmands.

Souper-bénéfice et touche artistique

Pour la première année, un souper-bénéfice de cinq services fera son apparition pour clore la saison des Week-ends gourmands. Les chefs Éric Bellemare, François Pellerin et Stéphane Camirand, du restaurant Holiday Inn de Montréal-Longueuil, seront responsables d'élaborer des plats avec des produits du terroir. «Ce sera au profit de la Fondation Honoré-Mercier, de la Fondation Louis-Philippe Janvier et de la Fondation Haut comme 3 pommes», indique Isabelle Robert.

Seulement 300 billets sont disponibles pour l'événement qui se déroulera au restaurant Les Quatre Feuilles, le 15 octobre. Des encans silencieux et criés auront lieu pour permettre de ramasser un bon montant pour les trois fondations.

Dernière nouveauté, les organisateurs ont souhaité marier gourmandise et culture en invitant des artistes à se produire devant public. «Des artistes d'un peu partout dans la province et même de l'Ontario seront présents au bureau d'information pour faire de la peinture ou des oeuvres sur du bois, en s'inspirant de l'ambiance à Rougemont», souligne la présidente de Tourisme Rougemont.

Et pour le 15e anniversaire, quelque chose de spécial est prévu?

«Dès qu'on termine la 14e(édition), on va plancher tout de suite sur la 15e... C'est certain qu'il y aura quelque chose», dit Isabelle Robert, réservant la surprise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer