Le pavillon de la plage du lac Davignon rénové cet automne

La Ville de Cowansville investira 350 000 $ cet automne... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La Ville de Cowansville investira 350 000 $ cet automne pour rénover le pavillon de la plage du Centre de la nature du lac Davignon.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le pavillon de la plage du Centre de la nature du lac Davignon à Cowansville sera rénové avant la fin de l'automne. La Ville y consacrera 350 000 $.

Le revêtement extérieur du bâtiment construit dans les années 70 sera changé, les fenêtres seront remplacées et des toilettes destinées aux usagers du centre de la nature seront aménagées selon les plans préparés par la firme Favreau Blais.

Ce sont les trois premières phases d'un projet qui en compte cinq, a indiqué Sylvain Perreault, surintendant aux infrastructures et aux immobilisations. Les deux dernières, qui consisteront à rénover l'intérieur du pavillon, la cuisine, et à changer les cloisons, seront réalisées en 2017.

La Ville lancera un appel d'offres dans les prochaines semaines pour trouver un entrepreneur général, a dit M. Perreault. Les travaux devraient débuter en octobre et se terminer dans la première semaine du mois de décembre.

L'annonce du chantier a été faite mardi, lors de l'assemblée du conseil. «On a réalisé qu'on ne pouvait plus attendre, qu'on ne pouvait plus passer un autre été avec le pavillon comme ça», a indiqué le maire Arthur Fauteux.

La Ville envisageait de lancer les travaux de rénovation en 2017 et de les échelonner sur cinq ans. Le scénario a été revu, a dit M. Fauteux. «On ne peut plus faire des interventions ponctuelles. Il faut donner un élan à ce projet et c'est cette année que ça va se passer.»

L'argent proviendra d'un règlement d'emprunt omnibus adopté par la Ville en début d'année.

La Ville entend créer une réserve spéciale pour financer la rénovation de ses édifices. Un montant de 100 000 $ sera injecté tous les ans pour répondre à ses besoins futurs en ce sens.

Téléphones et employés

La compagnie Telus continuera d'assurer le service cellulaire pour la Ville. Celle-ci lui versera 92 950 $ pour l'achat de téléphones cellulaires, prix qui inclut le service pour quatre ans. Le contrat de service a pris fin le 24 juin.

Les besoins du personnel sont en cours d'analyse, a dit M. Perreault, responsable de ce dossier. Dans sa proposition, Telus offre 52 téléphones à la municipalité. Du lot, 23 appareils sont des téléphones intelligents, les autres étant des cellulaires standards. Le but est que la Ville puisse être en mesure de communiquer avec tous ses employés, a indiquéM. Fauteux.

La Ville paie un peu moins de 25 000 $ par année pour ses services cellulaires, a dit M. Perreault. La nouvelle entente avec Telus permettra à la municipalité de réduire cette facture.

«On réévalue tous nos besoins. On a encore des téléphones qui sont en bon état. On va les garder. Les 52 téléphones dans l'entente, c'est une estimation. Mais on sait qu'on n'en prendra pas autant. On ne change pas pour changer.»

Notons que la Ville avait invité trois entreprises de communications à soumissionner sur cet appel de services. Outre Telus, l'invitation a été lancée à Bell et Rogers. Seule Telus a déposé une soumission.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer