Frappe antidrogue à Marieville

Les policiers sont arrivés très tôt en matinée,... (photo La Voix de l'Est)

Agrandir

Les policiers sont arrivés très tôt en matinée, mercredi, au 467, chemin Ruisseau-Barré.

photo La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Marieville) Les policiers de la Sûreté du Québec, poste de la MRC Rouville, ont perquisitionné une résidence unifamiliale du chemin Ruisseau-Barré à Marieville, mercredi matin. La rafle a permis de mettre la main sur d'importantes quantités de drogue.

L'enquête, menée conjointement avec les enquêteurs des crimes majeurs de la SQ, a été lancée après qu'une information reçue du public a mis le corps de police sur une piste.

Les policiers sont arrivés très tôt en matinée, mercredi, au 467, chemin Ruisseau-Barré. Un maître-chien et le service de l'identité judiciaire ont aussi été dépêchés sur place pour mener à bien l'opération.

Un bilan provisoire de la perquisition fait état d'une saisie de plus de 20 000 comprimés d'une substance s'apparentant à de la méthamphétamine ainsi que d'un peu plus de 25 grammes de cocaïne.

Un homme de 31 ans et une femme de 29 ans ont été arrêtés sur place pour possession de stupéfiants et ont été longuement interrogés au cours de la journée.

Alexandre Trudeau, de Marieville, a comparu en après-midi au palais de justice de Saint-Hyacinthe pour répondre d'accusations de possession de cocaïne, de méthamphétamine et d'amphétamines dans le but d'en faire le trafic.

La femme, dont l'identité n'a pas été dévoilée, a pour sa part été libérée et recevra sous peu une citation à comparaître au tribunal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer