Le Festival du monarque ouvre ses ailes

Pour la troisième année consécutive, le Festival du... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Pour la troisième année consécutive, le Festival du monarque se déroulera sur deux jours, les 10 et 11 septembre prochains, au CINLB, a annoncé la responsable de l'éducation, Laurence Cavitte.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Pour la troisième année consécutive, le Festival du monarque se déroulera sur deux jours, les 10 et 11 septembre prochains, au CINLB, a annoncé la responsable de l'éducation, Laurence Cavitte.

L'événement a pris de l'ampleur au fil des ans. Pour la troisième année consécutive, le festival se déroulera sur deux jours, a annoncé lundi la responsable de l'éducation au CINLB, Laurence Cavitte, dans le cadre d'un point de presse. Le populaire entomologiste Georges Brossard agira à nouveau à titre de porte-parole, a-t-elle ajouté.

L'ambiance sera particulièrement à la fête le dimanche 11 septembre, alors la programmation est chargée. Le site sera entre autres animé par les ballons solaires en forme de papillons géants de l'entreprise colombienne Bimana. Cette dernière effectue une tournée au Québec, grâce à une collaboration avec l'entreprise Taktik productions, de Saint-Jean-sur-Richelieu. Si le vent devait être trop fort cette journée-là, des marionnettistes géants grimpés sur des échasses prendront le relais, précise Mme Cavitte.

Autre nouveauté cette année: les visiteurs sont invités à se présenter costumés, sur le thème des plantes et des insectes, pour prendre part à un grand défilé. Une chasse aux papillons (de papier) est aussi prévue.

Sinon, plusieurs activités qui ont fait leurs preuves seront de retour, comme la dégustation d'insectes, le marché des papilles avec des producteurs et artisans de la région ainsi que le parcours sensoriel dans la grange.

Une conférence sur le monarque du Mexique sera offerte par Ignacio Zarate et une prestation musicale par l'école Olivier Chagnon. David Marenger, l'enfant qui a inspiré le film Le Papillon bleu, devrait être sur place.

Grande envolée

La veille, le samedi 10 septembre, le concours «Papillons et plantes du Québec» se conclura. Le public peut, d'ici là, voter pour sa toile coup de coeur. Trois oeuvres feront l'objet d'un tirage parmi les participants au concours.

Une nouvelle animation guidée portant sur l'asclépiade, plante prisée des monarques et emblème floral de la ville de Granby, est aussi au programme le 10 septembre. Deux départs sont prévus: un à 11 h et l'autre à 14 h.

Au coeur du festival: la traditionnelle envolée de papillons, produits à la ferme d'élevage Gaia Nature de Granby. Quelque 500 monarques devraient être relâchés le dimanche 11 septembre entre 14 h et 15 h, note Laurence Cavitte. Un nombre en hausse, notamment grâce à la participation accrue d'entreprises qui ont convenu de parrainer des dizaines de papillons.

Cette grande envolée permet entre autres de poursuivre l'étude de l'espèce, en déclin depuis quelques années. Les observations se font d'ailleurs de moins en moins fréquentes au CINLB, selon la responsable de l'éducation.

Chaque papillon relâché, qui devrait entreprendre sa migration vers le Mexique, fait partie de l'étude Monarch Watch. Il en coûte 12$ pour «adopter» un papillon ou 50$ pour cinq. Comme les quantités sont limitées, il est possible de réserver son monarque au 450-375-3861. L'activité permet également au CINLB, organisme à but non lucratif, d'amasser des fonds, note Laurence Cavitte.

L'accès à l'événement est gratuit. Il n'y a aucun frais de stationnement, par contre la carte loisirs demeurera de mise pour accéder aux sentiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer