L'euthanasie recommandée pour Killer

Est-ce le pire cas qu'il a vu dans... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Est-ce le pire cas qu'il a vu dans sa carrière? «J'en ai vu, des cas solides. Mais effectivement, ici, on parle d'un dans mes tops», confirme Carl Girard.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cowansville) Les jours du pitbull Killer sont vraisemblablement comptés.

Le pitbull Killer, qui a tué un petit... (Tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Le pitbull Killer, qui a tué un petit chien sur la rue Léopold de Cowansville en juillet dernier. 

Tirée de Facebook

Le directeur de la SPA des Cantons, Carl Girard, ainsi que le vétérinaire consulté par la Ville de Cowansville ont tous deux recommandé l'euthanasie de l'animal et de l'autre pitbull impliqué dans la mort d'un petit chien rue Léopold, en juillet dernier.

«J'avais une décision à prendre. Est-ce que ce chien représentait un risque de récidive? La réponse est oui. Je me dois donc de protéger l'humain avant le chien», explique Carl Girard. Il signale que Killer a été impliqué dans deux agressions au cours des six derniers mois.

Le contrôleur animalier dit être à l'aise avec son choix. «Je suis le premier à défendre les pitbulls. Mais, comme je l'ai déjà dit, il y a deux catégories de chien: le pitbull de famille et le pitbull agressif. C'est la première fois en cinq ans que je recommande l'euthanasie», précise-t-il.

«Dans la mort du petit chien, c'était pas une simple attaque. Killer l'a éventré et partiellement mangé», s'insurge Carl Girard.

Est-ce le pire cas qu'il a vu dans toute sa carrière?

«J'en ai vu, des cas solides. Mais effectivement, ici, on parle d'un dans mes tops

La balle est maintenant dans le camp de l'administration de la Ville de Cowansville, qui devra décider si elle suivra ces recommandations.

Dans La Voix de l'Est du 3 août dernier, on pouvait lire que la Ville étudiait ses options sur le plan vétérinaire et juridique dans ce dossier bien précis.

Le conseil municipal vient d'adopter un nouveau règlement sur les animaux dangereux. Toutefois, l'attaque meurtrière des deux chiens est survenue avant que celui-ci n'entre en vigueur.

Vol de Killer

Rappelons que Killer avait été dérobé directement dans les locaux de la SPA des Cantons par des personnes qui s'y sont introduites durant l'heure du midi, le 31 juillet dernier. Des barreaux métalliques ont depuis été installés aux fenêtres pour empêcher qu'un tel événement ne se reproduise.

Le pitbull, qui a été retrouvé le 10 août dernier dans un appartement de Waterloo, est désormais conservé dans un lieu tenu secret, puisque son propriétaire aurait proféré des menaces contre Carl Girard.

«Ce n'est pas tout, il possède un autre pitbull, qui est aussi agressif. Un constat d'infraction a été donné à ce sujet», affirme le directeur de la SPA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer