Le calme de retour à Saint-Paul

D'emblée, le nouveau maire de la municipalité, Robert... (Christophe Boisseau-Dion)

Agrandir

D'emblée, le nouveau maire de la municipalité, Robert Vyncke, a profité de sa tribune pour tenir un discours rassembleur.

Christophe Boisseau-Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Saint-Paul-d'Abbotsford) La salle du conseil était comble, mardi soir, lors de la toute première séance du conseil municipal de Saint-Paul-d'Abbotsford depuis l'élection partielle du 24 juillet dernier.

D'emblée, le nouveau maire de la municipalité, Robert Vyncke, a profité de sa tribune pour tenir un discours rassembleur.

«Vous avez devant vous un conseil formé d'anciens et de nouveaux, a-t-il souligné. On est là en tant que groupe qui va livrer la marchandise. Notre job, on va le faire.»

L'élu a aussi tenu à rassurer les citoyens en leur faisant savoir que la période trouble causée par trois départs à l'hôtel de ville était maintenant derrière.

«Nous allons créer un climat de collaboration au niveau du conseil, a-t-il affirmé. Mon engagement était de créer un équilibre entre le rôle et les responsabilités du maire, du directeur général et des conseillers, ce que nous avons déjà entamé avec les coudées franches. Nous sommes repartis pour restaurer le calme et l'harmonie.»

La séance s'est ensuite déroulée de manière conviviale et parfois dans les rires, alors que les nouveaux élus s'habituaient à leur nouveau rôle.

Le chien toujours sous surveillance

Le chien ayant mordu une cycliste en juillet est toujours sous la garde de la municipalité, a confirmé le directeur général Daniel-Éric St-Onge en marge de la séance. Il y a quelques jours, un professionnel de la santé animale s'est rendu sur place pour évaluer «Rocky».

La municipalité attend le rapport du spécialiste. «Une fois qu'on aura le rapport, une consultation sera organisée avec la SPA. Ensuite, le conseil prendra une décision basée sur l'ensemble des faits», a spécifié le fonctionnaire.

Rappelons que Rocky, un chien dont la race ne peut être formellement identifiée, s'en est pris à trois cyclistes qui circulaient sur la piste cyclable, le 19 juillet dernier. Deux d'entre eux avaient subi des blessures mineures tandis que la troisième victime, une dame d'un certain âge, avait dû être transportée à l'hôpital pour soigner des blessures sérieuses au mollet.

L'animal est en possession de la municipalité depuis l'incident.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer