Vol d'armes à Frelighsburg

Le propriétaire déplore le vol de sept armes.... (tirée de Facebook)

Agrandir

Le propriétaire déplore le vol de sept armes. Il craint que des crimes soient commis avec celles-ci.

tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Frelighsburg) Un homme lance un cri du coeur sur les réseaux sociaux afin de retrouver dix armes à feu qui ont été dérobées dans la nuit de samedi à dimanche à Frelighsburg. Une récompense de 1000$ est offerte.

«J'ai ces vols sur la conscience depuis samedi. J'ai vraiment peur que les voleurs s'en servent pour commettre des crimes avec ces armes-là. Ça peut se retrouver sur le marché noir et changer de mains rapidement, il faut les retracer avant qu'un événement tragique survienne», se désole le propriétaire de plusieurs armes à feu joint par La Voix de l'Est. Ce dernier a préféré conserver l'anonymat.

Il précise que seulement sept armes lui appartiennent, les autres étant la propriété de membres de sa famille. «Le vol n'a pas eu lieu chez moi, ajoute-t-il. En foutant le bordel, ils ont trouvé malheureusement les clés pour le coffre-fort d'armes, qui étaient cachées. Ils sont partis aussi avec des ordinateurs et des tablettes.»

Au total, quatre personnes ont été la proie des voleurs. Il espère que le partage massif de l'annonce du vol portera ses fruits. «Des dizaines de milliers de personnes l'ont vue jusqu'à présent. Je souhaite que quelqu'un voie ça passer, ait des informations et les communique au plus vite pour éviter que quelque chose de mal se produise», confie l'homme.

Du côté de la Sûreté du Québec, on confirme qu'une enquête est en cours dans ce dossier. «Les enquêteurs se penchent effectivement sur une introduction par effraction et le vol d'armes. On ne peut en dire plus pour ne pas nuire à l'enquête», indique la porte-parole de la SQ en Estrie, Aurélie Guindon.

La récompense est par ailleurs une initiative personnelle du propriétaire des armes. «On veut faire bouger les choses. Peut-être que le montant va motiver quelqu'un à parler?», avance-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer