Attaque au Zoo: les lions confinés

Les visiteurs qui désiraient voir les lions, lundi,... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les visiteurs qui désiraient voir les lions, lundi, se sont retrouvés devant un environnement vide. Une affiche, installée en avant-midi, informait les clients de l'absence des félins pour la journée.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les visiteurs qui désiraient voir les lions, lundi, se sont retrouvés devant un environnement vide. Une affiche, installée en avant-midi, informait les clients de l'absence des félins pour la journée. Le trio, composé d'un frère et d'une soeur arrivés dans les derniers mois et d'une lionne plus âgée, a été confiné toute la journée à l'intérieur, dans la section du pavillon fermée au public.

Lundi matin, la durée de la période de confinement n'avait pas été déterminée, informe Paul Gosselin, directeur général du Zoo de Granby, et fait suite à l'attaque subie par une employée.

«Il n'y a rien à craindre pour les visiteurs ou les gardiens, énonce-t-il. La situation est entièrement sous contrôle. On a décidé de garder les lions en confinement à l'intérieur du pavillon et de ne pas les rendre visibles au public pour mieux comprendre la situation et en solidarité avec l'employée qui a été blessée ce matin.»

Pour ce qui est de l'avenir de la lionne qui a agressé sa gardienne, son avenir n'est pas connu. Le Zoo de Granby contactera l'Association nord-américaine des zoos et des aquariums, et l'Association canadienne des zoos et des aquariums. «Il y a des experts au niveau des félins qui va nous aider à prendre la meilleure décision quant à comment on va agir ou ce qu'on va faire avec notre lion dans les prochains jours.»

Sur les réseaux sociaux, le Zoo de Granby a annoncé la triste nouvelle, soulevant une vague de soutien à l'employée... et à la lionne. «J'espère qu'il ne leur passe pas par la tête d'euthanasier un lion qui a agi en lion [...] Prompt rétablissement à la jeune femme et longue vie au lion!», écrit l'une des internautes.

«On peut prendre toutes les précautions du monde, ça reste des animaux sauvages et malheureusement travailler en lien direct avec eux nous expose à des risques, répond un autre. J'espère que la victime va se remettre sur pied rapidement.»

«En espérant qu'ils ne tuent pas le lion! Ça reste un animal sauvage, il a juste suivi son instinct», ajoute une troisième.

Les commentaires du genre sont nombreux et vont même jusqu'à soulever les passions, mais tous s'entendent pour offrir leurs souhaits de prompt rétablissement à l'employée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer