Le Défi-Vision de retour vendredi pour une 29e année

Comme le veut désormais la tradition, les duos... (Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Comme le veut désormais la tradition, les duos improbables devront tenter le tout pour le tout afin d'être les premiers à compléter dix tours de piste, à une vitesse maximale de 35 km/h. Chaque copilote devra guider son acolyte non voyant.

Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) De retour pour une 29e année, le Défi-Vision au profit de Mira promet d'en mettre une fois de plus plein la vue aux milliers de spectateurs qui se rendront à l'Autodrome, vendredi prochain.

Le 12 août, 35 personnalités issues des mondes artistique, politique, sportif, des affaires et des médias - notre journaliste Antoine Lacroix sera d'ailleurs de la partie! - s'assoieront aux côtés de tout autant de pilotes aveugles dans l'une des voitures préparées tout spécialement pour l'occasion par l'entreprise locale Remorquage Boissonneault.

Comme le veut désormais la tradition, les duos improbables devront alors tenter le tout pour le tout afin d'être les premiers à compléter dix tours de piste, à une vitesse maximale de 35 km/h. Chaque copilote devra guider son acolyte non voyant, en qui il devra avoir une confiance aveugle.

Pour les participants, il s'agit d'un défi bourré d'adrénaline, mais aussi de plaisir, parfait pour tous ceux qui n'ont pas froid aux yeux et à la hauteur de sa réputation de «course la plus folle du monde» !

Pour les spectateurs, il s'agit de tout un spectacle, alors que les voitures tentent tant bien que mal de se frayer un chemin sur la piste.

Mais pour les pilotes, c'est une occasion de vivre l'expérience unique de conduire et de contribuer à la cause d'un organisme qui leur vient en aide, notamment en entraînant des chiens guides et d'assistance, qui sont ensuite offerts gratuitement à des personnes souffrant d'un handicap ou à des enfants autisme. Ultimement, cela leur permet d'accroître leur autonomie et d'améliorer leur intégration sociale.

Bon an mal an, l'événement permet d'amasser des dizaines de milliers de dollars. La barre des deux millions a été franchie il y a quelques années déjà, ce qui fait dire à l'humoriste Mario Jean, de retour comme porte-parole de la course pour une troisième année consécutive, qu'«avec Mira, ce n'est pas parce qu'on ne voit pas qu'on ne sait pas où on s'en va».

Le Défi-Vision aura lieu à l'Autodrome Granby vendredi prochain dès 18 h. Il en coûtera 30$ par adulte pour y assister alors que l'accès sera gratuit pour les jeunes de 17 ans et moins accompagnés d'un adulte. En cas de pluie, l'événement sera reporté à la semaine suivante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer