Canards du lac Brome: du spaghetti pour soutenir les travailleurs

Les organisateurs espéraient récolter 5000$ pour les employés... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les organisateurs espéraient récolter 5000$ pour les employés de Canards du lac Brome dans le cadre du souper spaghetti, dimanche.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) L'aide aux employés de Canards du lac Brome - qui se sont retrouvés sans emploi à la suite de l'incendie majeur du 16 juillet dernier - prend toutes sortes de formes. Dimanche, du spaghetti a été servi chez Scotyz Terrasse & Bistro.

Les organisateurs de l'activité, qui se tient dans le cadre de la campagne de financement lancée par Reginald Gauthier sur la plateforme GoFundMe, espéraient récolter 5000$. Les propriétaires de l'établissement, Shawn Ring et Joey Notargiovanni, tenaient à contribuer à leur façon.

«C'est la communauté! C'est juste pour encourager nos amis qui travaillent tous là et nos clients qui viennent ici. C'est 200 employés, c'est du monde qu'on connaît, ça fait qu'on veut les aider, on veut les supporter pour leur montrer qu'on est là pour eux autres», explique M. Ring.

Et l'effort ne se limite pas qu'au spaghetti servi en échange d'un don. Un moitié-moitié vient ajouter aux sommes récoltées, alors que Laura Carpentier et Jessica Beaudin - une employée de Canards du lac Brome - ont organisé un encan silencieux pour l'événement. En très peu de temps, les deux femmes ont récolté une valeur de 5000$ en articles, comme des chèques-cadeaux. D'ailleurs, Mme Carpentier précise que les articles offerts à l'encan ne provenaient pas exclusivement de Lac-Brome, mais également d'aussi loin que Farnham. Une solidarité qui fait chaud au coeur des employés, affirme quant à elle Mme Beaudin.

«C'est formidable! Il n'y a pas de mots! Tout le monde, toute la petite communauté qui est venue pour nous aider, c'est formidable. Quand Laura et moi, cette semaine, on est allées demander des petits dons pour l'encan silencieux, on est allées à Bromont, on est allées à Cowansville, on est allées un peu partout et ça répondait, ça donnait!»

Mme Beaudin se dit par ailleurs très optimiste pour la suite des événements. Une rencontre pour faire le point sur la situation avec les employés est prévue le 8 août.

Il était trop tôt, au moment de mettre sous presse dimanche soir, pour obtenir les résultats de l'activité. Par contre, Reginald Gauthier avait déjà atteint la somme de 26 370$ sur la plateforme GoFundMe au même moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer