Bromont perd les Jeux équestres

C'est officiel. La crème des cavaliers des quatre coins du globe ne convergera... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) C'est officiel. La crème des cavaliers des quatre coins du globe ne convergera pas vers Bromont en 2018. Le comité organisateur de l'événement, de concert avec la Fédération équestre internationale (FEI), viennent de tirer un trait définitif sur le projet de longue haleine.

Le «gramme d'espoir» de tenir les mondiaux équestres à Bromont, évoqué il y a à peine une semaine par le président intérimaire du conseil d'administration du COJEM, Rosaire Houde, vient de s'évanouir. 

Plusieurs indicateurs pointaient dans cette direction. Outre le fait de peiner à soulever la ferveur de la population depuis le jour un, le projet des Jeux à Bromont n'a jamais réussi à rallier les bailleurs de fonds privés. Seul l'horloger suisse Longines, affilié à la FEI, a accordé un peu plus de 3 M$. Bien maigre pour boucler un budget de commandites avoisinant 40M$. Comme l'a annoncé en primeur La Voix de l'Est, la décision d'Ottawa de ne pas soutenir financièrement les Jeux a certes été l'ultime obstacle. 

Plus de détails ainsi que des réactions à venir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer