Microrafale à Roxton Falls

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Roxton Falls) Une microrafale a balayé le coeur du village de Roxton Falls, lundi, entraînant dans son sillage d'importants dégâts. Vers 11h15, l'orage a éclaté et Éole s'est déchaîné avec assez de vigueur pour arracher des toits et briser des arbres. Une femme a été coincée dans sa voiture sur laquelle des arbres se sont effondrés.

Lorsque l'on roule sur la route 139, rien ne laisse présager de la scène de désolation qui nous attend. C'est en entrant dans le centre du village que les dommages sont les plus évidents. Branches jonchant les rues, trampoline en position verticale coincée dans les fils, arbres couchés, morceaux de tôle partout. En plus des arbres déracinés ou fendus, les autorités rapportent la chute d'un poteau électrique et des dommages à plusieurs toitures, dont celles d'un triplex et de la terrasse du resto-bar O'Martha. Des garages ont aussi écopé. Et des résidants ont été privés d'électricité pendant plusieurs heures.

Aux abords de la rivière Noire, impossible de compter tous les arbres qui ont été détruits. C'est justement à deux pas de la rivière que le triplex, voisin du resto-bar, se trouve.

«On travaille de nuit et ça nous a réveillés, raconte Martine, qui loue un des appartements de l'immeuble. J'ai vu une chute d'eau dans la chambre!»

«C'est avec ça qu'on s'est aperçu que le toit avait été arraché, ajoute son conjoint Jean-Pierre. Ça a arraché solide! On ne s'attendait pas à ça.» Le couple n'est malheureusement pas assuré. Il aura recours à l'aide de la Croix-Rouge en attendant de retomber sur ses pieds.

Un arbre tombe sur sa voiture

Pour leur part, il s'en est fallu de peu pour que Lucie Mitchell et sa collègue ne soient happées par des débris. Toutes deux prenaient une pause à l'extérieur lorsque le vent s'est levé. Elles se sont mises à l'abri sur la terrasse du resto-bar puis ont tenté d'entrer, mais la puissance du vent les en empêchait. C'est Patrick Norris, de passage au restaurant, qui a réussi à leur ouvrir de l'intérieur. «Quand Patrick a ouvert la porte, je n'étais pas capable d'entrer parce que les chaises passaient devant moi», raconte Mme Mitchell. Elle a finalement été heurtée par une table, ce qui lui a donné la poussée nécessaire pour contrer le vent et se réfugier à l'intérieur.

Une conductrice a été coincée dans sa voiture ensevelie sous des arbres. Elle s'est confiée à Josée Rousseau qui, après avoir vécu l'orage dans sa propre voiture, avait décidé de faire une ronde dans le village pour s'assurer que tout le monde était en santé. «Elle m'a dit qu'un arbre était tombé sur elle, qu'elle a cru qu'elle allait mourir. Elle a ouvert les yeux et a vu l'autre arbre tomber dessus.» De peur que des fils électriques soient tombés eux aussi, la dame est restée dans l'habitable en attendant les secours.

Heureusement, les autorités ne dénombrent aucun blessé.

Microrafale ou tornade?

«Je ne suis pas un expert, mais je considère que c'est une tornade, affirme Patrick Norris. Le temps que j'ouvre la porte, j'ai vu la toiture partir.»

Il n'est pas le seul à le croire. Josée Rousseau était aussi aux premières loges puisqu'elle travaillait sur le terrain du parc face à l'hôtel de ville de Roxton Falls lorsque la pluie a commencé. Le temps de ramasser et de ranger ses outils, la pluie battait la cadence.

«J'ai ouvert ma porte, je me suis assise dans l'auto. Ma voiture se tassait de tous les côtés! Je me suis attachée, je ne pouvais pas sortir, je croyais que l'auto se renverserait. C'est assez éprouvant. Je voyais des feuilles de tôle voler parce que le toit de la terrasse est parti, confie-t-elle, encore en état de choc. Je me suis demandé ce qui se passait. On ne voyait plus rien, c'était tout blanc. Je me disais: c'est l'enfer, c'est fini. C'était une tornade. Quand je suis sortie, j'ai vu l'arbre couché en arrière de moi.»

L'arbre en question, plutôt massif, s'est d'ailleurs abîmé sur une balançoire.

Pas impossible

Selon Robert Michaud, météorologue pour Environnement Canada, l'événement ressemble au passage d'une microrafale, mais une petite tornade n'est pas exclue. «Une microrafale est une rafale dont le vent peut monter facilement jusqu'à 100, 120 km/h et faire des dégâts de la sorte. C'est peu large habituellement et ça ne touche pas toute la municipalité. [...] Une tornade va défaire et briser tout sur son passage. Ça va casser les arbres en deux. Ce n'est pas impossible, la nature étant ce qu'elle est. Tant qu'on n'a pas eu d'observation visuelle du phénomène, on ne peut pas savoir exactement.»

Au cours de la journée de lundi, signale-t-il, tout le Québec a connu des veilles d'orages violent, dont juillet marque la saison. «On est dans la pointe de l'activité orageuse», mentionne-t-il.

Dommages à Sutton et Bromont

Les violents orages de lundi ont causé des dommages à plusieurs endroits sur le territoire, en plus de Roxton Falls. «Il y en a eu d'autres à Sutton aussi (des microrafales). Il y a eu beaucoup d'arbres brisés et cassés, une route qui a été impraticable pendant plusieurs heures parce qu'il y avait trop d'arbres», a indiqué Robert Michaud, météorologue pour Environnement Canada. À Bromont, des arbres sont tombés sur les rues Standstead et Adamsville peu avant 16h. Heureusement, leur chute n'a causé aucun blessé ni bris matériel. Les policiers ont assuré la circulation le temps que le service des travaux publics dégage les voies obstruées. Marie-Élise Faucher

Partager

À lire aussi

  • La nature secoue Ulverton

    Actualités

    La nature secoue Ulverton

    La nature n'a pas été tendre à l'endroit d'Ulverton dans le Val-Saint-François, où de nombreux citoyens étaient encore privés de courant en soirée... »

  • Encore des dizaines de pannes en Estrie

    Estrie et Régions

    Encore des dizaines de pannes en Estrie

    Des centaines d'abonnés d'Hydro-Québec étaient encore privés de courant mardi avant-midi à la suite des orages violents survenus lundi en Estrie. »

  • Micro rafale confirmée à Ulverton

    Estrie et Régions

    Micro rafale confirmée à Ulverton

    Tout indique que c'est une micro rafale qui a frappé le secteur d'Ulverton, dans le Val-Saint-François, lundi en fin d'avant-midi. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer