Arbre tombé sur un chapiteau : les débris déjà nettoyés

Au lendemain de la tragédie s'étant déroulée au... (Photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Au lendemain de la tragédie s'étant déroulée au parc Miner vendredi, plus aucune trace de l'incident. Les employés des travaux publics de la ville de Granby ont tout nettoyé au courant de la nuit.

Photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Samedi matin, déjà plus aucune trace de la tragédie de vendredi survenue au parc Miner à Granby vendredi soir. Les employés des travaux publics de la Ville ont travaillé d'arrache-pied toute la nuit pour nettoyer les dégâts causés par le peuplier s'étant abattu sur un chapiteau.

Au total, 19 personnes ont été blessées par l'arbre, affirme la directrice adjointe aux services professionnels du CIUSSS de l'Estrie, Linda Gagnon. « Nous avons reçu 19 personnes au Centre hospitalier de Granby, indique-t-elle. Certains sont venus par leur propre moyen, les autres sont arrivés en ambulance. »

Le plus jeune blessé est âgé de 19 ans, alors que le vieux est une personne de 74 ans. Trois personnes ont été transférées dans d'autres hôpitaux, soit deux au CHU Sherbrooke et un autre à l'hôpital Sacré-Coeur de Montréal. Il s'agit des personnes ayant eu les blessures les plus sérieuses. 

Fort heureusement, on ne craint pour la vie d'aucune victime. Trois autres personnes sont demeurées hospitalisées au Centre hospitalier de Granby.

La plupart ont même déjà quitté l'hôpital. La nature des différentes blessures n'a pu être divulguée. 

Des rumeurs persistantes ont circulé à l'effet que des gens étaient décédés lors du triste événement, mais c'est « totalement faux », tient à rappeler Mme Gagnon. 

Quatre employés des travaux publics ont été nécessaires pour tout nettoyer. Vers 7 h samedi matin, plus aucune trace de l'incident. 

Bon travail des secouristes

Le bon travail et la rapidité d'exécution des secouristes ont été maintes fois soulignés par plusieurs intervenants. 

« Les bonnes décisions ont été prises au bon moment et ça a permis d'identifier les blessés les plus graves, souligne Linda Gagnon. Ils ont pu être pris en charge rapidement et être stabilisés du même coup. »

La conseillère municipale et mairesse suppléante de la Ville de Granby, Julie Bourdon, s'est rendue sur place hier en soirée pour constater les dommages. « Mes pensées accompagnent les gens touchés par ce triste événement, avoue-t-elle. Je tiens toutefois à souligner le travail exceptionnel des services d'urgence soit les services de police et d'incendie de la Ville de Granby, les services ambulanciers ainsi que l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska qui ont agi promptement ».

Le maire Pascal Bonin, à l'extérieur du pays, a lui aussi réagi par voie de communiqué en insistant sur le bon travail des équipes d'urgence.

Inspection il y a deux semaines

Rien ne laissait présager une telle tragédie. L'arbre qui est tombé a été inspecté et émondé il y a deux semaines. « Vu de l'extérieur, rien n'indiquait que l'arbre montrait des signes de faiblesse », confirme Julie Bourdon. 

Il s'agirait vraisemblement de vents violents et des conditions météorologiques orageuses qui auraient entrainé la chute de l'arbre de 1,50 mètre de diamètre, vers 19 h 30 vendredi, pendant une soirée dansante au parc Miner.  

« L'enquête se poursuit », conclut la mairesse suppléante, jointe par La Voix de l'Est. 

Toutes les activités se déroulant au parc Miner sont annulées jusqu'à nouvel ordre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer