Projet de relance de la ferme expérimentale de Frelighsburg

Les représentants de Hortinove, l'organisme créé pour relancer... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les représentants de Hortinove, l'organisme créé pour relancer la ferme expérimentale de Frelighsburg, veulent participer aux discussions du comité ad hoc mis sur pied par le député fédéral Denis Paradis.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Freligsburg) Il est possible de reprendre des travaux de recherche à la ferme expérimentale de Frelighsburg, mais il est préférable que le gouvernement fédéral cède la gestion du site à des intervenants régionaux, plaident les dirigeants de Hortinove, un organisme sans but lucratif créé pour relancer la ferme.

Fermée par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) en décembre 2012 pour être vendue, la ferme fait l'objet depuis quelques mois d'une campagne du député fédéral de Brome-Missisquoi, Denis Paradis, pour qu'elle demeure entre les mains d'Ottawa. Il a formé début juin un comité ad hoc pour trouver des solutions, mais sans inviter des représentants de Hortinove.

«C'est surprenant parce que nous sommes dans le dossier depuis le début», fait remarquer Robert Benoît, président de l'organisation. «Nous avons travaillé un plan d'affaires qui propose des choses innovatrices pour développer nos produits régionaux avec les producteurs. Il ne faut pas que le comité recommence tout le travail qu'on a fait. Il faut avancer et on a des propositions intéressantes pour y arriver.»

Dans son plan d'affaires présenté en 2014 à AAC, Hortinove offre 500 000$ pour acheter les 113 hectares qui composent la ferme. L'organisme doit toutefois patienter avant de pouvoir négocier officiellement. Il doit attendre que les discussions entre le fédéral et le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation pour acquérir la ferme se terminent. Ces pourparlers sont en cours depuis 18 mois.

Or, l'élection de M. Paradis à la Chambre des communes pourrait changer la donne. Le vétéran député fait le pari que le nouveau gouvernement libéral, contrairement à la précédente administration conservatrice, gardera la ferme. Il doit, pour ce faire, convaincre le ministre Lawrence MacAulay de l'intérêt de garder la ferme dans le giron fédéral.

Les responsables de Hortinove ne sont pas réfractaires à cette possibilité. Ils croient toutefois que l'avenir de la ferme passe par une prise en charge par un organisme régional. L'endroit pourrait devenir un lieu de recherche et de développement axé sur les besoins des producteurs et des entreprises de la région, souligne Monique Audette.

«Repartir cette ferme comme elle fonctionnait avant, ça n'a aucun sens», soutient l'agronome et directrice de la ferme au moment de sa fermeture. «Les dernières années ont été difficiles. On n'avait pas la flexibilité pour aller chercher des projets de recherche ou pour en développer», explique-t-elle. La ferme, malgré son potentiel, était sous-utilisée pour cette raison, dit-elle.

Fort appui

Une rencontre est souhaitée avec M. Paradis pour discuter du dossier. «Nous sommes prêts à acheter la ferme. Mais si le fédéral la garde ou si le MAPAQ l'achète, on aimerait qu'elle nous soit confiée», indique M. Benoît.

Peu importe qui sera propriétaire, Hortinove compte en faire un laboratoire pour développer des produits fruitiers et viticoles de la région, a-t-il dit, citant les nombreuses fédérations de producteurs, des universités et des entreprises liées au secteur agroalimentaire de la région comme Lassonde. Ces organisations veulent travailler avec l'OSBL ou lui confier des mandats.

Les dirigeants de Hortinove pensent pouvoir rentabiliser leurs activités en l'espace de trois ans. «Il ne faut pas que le projet de relance tombe. On en discute depuis 2012. On a une belle occasion de continuer de faire de la recherche et d'aider nos producteurs», affirme Peter McAuslan, fondateur de la brasserie du même nom et membre du conseil d'administration de Hortinove.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer