Faits divers en bref

Arrêté dans le cadre de l'opération Muraille, le... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

Arrêté dans le cadre de l'opération Muraille, le 29 juin, le propriétaire du centre d'entraînement Nitro Gym de Granby, Ghislain Morin, a pu recouvrer sa liberté vendredi contre une caution de 15 000$ et le respect de plusieurs conditions.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Le propriétaire du Nitro Gym relâché

Arrêté dans le cadre de l'opération Muraille, le 29 juin, le propriétaire du centre d'entraînement Nitro Gym de Granby, Ghislain Morin, a pu recouvrer sa liberté vendredi contre une caution de 15 000$ et le respect de plusieurs conditions.

Il lui est notamment interdit de communiquer avec ses coaccusés, de posséder des armes et de se rendre à son gym. L'homme de 57 ans doit aussi se rapporter une fois par semaine au poste de police de Granby.

Son dossier a été reporté au 19 juillet au palais de justice de Sherbrooke. En plus de l'accusation de trafic de stupéfiants et de possession et de trafic de stéroïdes, Ghislain Morin est accusé d'avoir participé à une organisation criminelle ou d'y avoir contribué dans le but d'en accroître la capacité. Les présumées têtes dirigeantes du réseau, André Madore et Richard Skinner, sont toujours détenues. Pascal Faucher

À 180 km/h sur le boulevard Pierre-Laporte

Un conducteur paiera cher la note pour avoir roulé à une vitesse deux fois plus élevée que la limite permise.

L'individu de 56 ans a été capté sur le boulevard Pierre-Laporte à Granby jeudi vers 23 h 10. Le conducteur au volant d'une Mercedes roulait en direction de la ville lorsqu'il a été capté par les patrouilleurs à 180 km/h dans une zone où la limite permise est de 90 km/h.

Son grand excès de vitesse lui a valu une contravention de 1670$. Pas moins de 18 points d'inaptitude seront ajoutés à son dossier de conducteur.

Le permis de conduire du Granbyen a été suspendu sur-le-champ pour une période de sept jours. Quant à son véhicule, il n'a pas été remisé puisqu'un autre conducteur l'a récupéré. Karine Blanchard

Chasse à l'homme suite à un excès de vitesse

Les policiers de la Sûreté du Québec et un maître-chien ont tenté pendant plusieurs heures de retracer, sans succès, le conducteur d'une motocyclette qui a pris la fuite après un excès de vitesse au volant d'un engin volé.

L'histoire a débuté sur la route104 à Cowansville, jeudi soir, quand les patrouilleurs ont capté le motocycliste qui roulait au-dessus de la limite de vitesse. Les policiers ont voulu l'intercepter, mais il a refusé de s'immobiliser.

Après un moment, les agents ont mis un terme à la poursuite, mais sans abandonner leurs recherches pour autant. Ils ont finalement retracé l'engin abandonné dans le secteur de la rue de l'Église, à Bedford.

Les agents se sont alors déployés en compagnie d'un maître-chien pour retracer l'individu, mais en vain.

Les policiers poursuivent leur enquête pour identifier le fuyard. Karine Blanchard

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer